Accueil du site > Politique > AMATH SUZANNE KAMARA, MEMBRE DU DIRECTOIRE DE CAMPAGNE DE “MACKY 2012” : « (...)

AMATH SUZANNE KAMARA, MEMBRE DU DIRECTOIRE DE CAMPAGNE DE “MACKY 2012” : « L’entourage de Macky Sall doit être humble, moins arrogant »

samedi 3 mars 2012

Amath Suzanne Kamara, Coordonnateur national adjoint des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) et membre du directoire de campagne de la Coalition “Macky 2012”, chargé des enseignants, conseille à l’entourage de Macky Sall de faire preuve d’humilité et d’être moins arrogant. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, M. Kamara promet de faire gagner son mentor dans le département de Kaffrine, après l’avoir fait dans la Commune de Koungheul, lors du premier tour.


Comment jugez-vous les résultats de Macky Sall, lors du premier tour de l’élection présidentielle ? C’est la récompense du travail que nous avons fait depuis le début. Le président Macky Sall a pris ses responsabilités, car il pouvait accepter de rester au niveau du Pds et d’être humilié encore. Mais, il a rejeté toutes les offres du Pds, et il a créé son parti, et des gens comme nous, l’ont accompagné. Juste après sa sortie du Pds, il est parti battre campagne partout au Sénégal, pendant que les autres leaders étaient là entre les télévisions et les organes de presse, pour faire des conférences de presse en à plus finir. Il a bravé la campagne, et j’en sais quelque chose. On mangeait à peine. On se levait le matin, et on prenait un petit « fondé » ou du « lakh », lorsque sa femme était avec nous. C’était des conditions très difficiles que nous avons acceptées, surtout avec la chaleur, la poussière. Au plan personnel, aujourd’hui, par rapport aux jeunes qui sont en vue dans le parti, je fais partie de ceux qui ont gagné leur localité. Aujourd’hui, dans la région de Kaffrine, je suis le seul à avoir gagné, notamment dans la Commune de Koungheul. Mon combat, c’était de gagner mon département, malheureusement le parti a mis les moyens entre les mains d’un autre qui est dans une Communauté rurale de Koungheul avec mon aval, et il n’a absolument rien fait. On lui a donné deux véhicules, mais il les a gardés dans sa maison. Et aujourd’hui, il n’a même pas remporté un bureau de vote à Ribot, sa Commune. J’ai gagné mon bureau et ma Commune. Mon objectif, aujourd’hui, c’est de gagner le département. Et je demande au parti de nous attribuer au moins un véhicule. On en a donné deux au premier, il n’a pas gagné. Je ne demande qu’un seul véhicule, sans chauffeur, ni carburant, pour gagner le département.

Croyez-vous que l’opposition dans sa globalité va soutenir Macky Sall au second tour, surtout après les sorties jugées maladroites de certains de vos camarades ? C’est vrai qu’Alioune Badara Cissé a eu à sortir et à dire qu’il ne va pas soutenir Idrissa Seck, en cas de deuxième tour. Mais, les contextes ne sont pas les mêmes, car Alioune Badara Cissé avait dit cela, lorsqu’Idrissa Seck avait voulu salir Macky Sall. C’est dans ce contexte-là qu’Alioune Badara Cissé avait réagi, mais après, Macky Sall est monté au front pour dire qu’il va soutenir le candidat de l’opposition le mieux placé, en cas de second tour. Idrissa Seck n’a pas intérêt à soutenir Wade pour éviter la jurisprudence Djibo Ka. C’est lui qui a parlé de tortuosité avec Djibo Ka. Idrissa Seck pourra se rattraper, quand Abdoulaye Wade, Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse ne seront plus là. Macky Sall ne fera que 10 ans. En outre, j’estime que l’entourage de Macky Sall doit être humble, moins arrogant. Si le Pds a été sanctionné, c’est à cause de l’arrogance de certains. Ils ne peuvent pas dire que les autres sont obligés de soutenir Macky Sall. Aucun candidat n’est obligé de soutenir Macky Sall. Aujourd’hui, c’aurait été moi, on allait accepter toutes les conditions de l’opposition. Les « apéristes » doivent savoir raison garder, et je m’adresse à tous ceux qui sont dans l’entourage de Macky Sall.

Quel message lancez-vous au peuple sénégalais, dans la perspective du second tour de la présidentielle ? Au peuple, je lui demande de continuer à sanctionner Wade et à faire confiance à Macky Sall. Je suis persuadé que, tel que je connais Macky Sall, le pouvoir ne peut pas le dévier. Il va respecter sa parole. Il n’a pas besoin d’argent, ce qui l’intéresse, c‘est de remettre le pays sur les rails. Il est jeune, et il va quitter le pouvoir en étant jeune. Donc, il peut faire autre chose encore après le pouvoir. Il est conscient que seul, il ne peut pas développer le Sénégal. Beaucoup seront surpris, si Macky Sall devient président. Ceux qui croient qu’ils seront ministres, présidents de Conseil d’administration ou vont occuper des postes importants seront surpris. Macky Sall, c’est la compétence. En ce qui me concerne, ma seule ambition, c’est de porter Macky Sall à la tête du pouvoir. J’ai enduré toutes les souffrances du monde avec le régime de Wade. Je dirige un syndicat d’enseignants, et ils ont bloqué mon récépissé, alors que c’est ce qui me permet de bénéficier de mes cotisations syndicales pour faire fonctionner mon syndicat. J’ai été mis en prison, j’ai été radié et agressé.

Répondre à cet article

1 Message