Accueil du site > Actualités > ANNA SEMOU FAYE NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL DE LA POLICE NATIONALE : « Nous (...)

ANNA SEMOU FAYE NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL DE LA POLICE NATIONALE : « Nous avons traversé des moments difficiles. Mais ces moments n’ébranlent pas la police nationale »

mercredi 14 août 2013

Installée dans ses fonctions de Directeur général de la police nationale (Dgpn), le commissaire Anna Sémou Faye, compte avant tout consolider les acquis. Après avoir reconnu les moments difficiles que son corps vient de traverser, elle semble ne pas être ébranlée par cette situation.


Nouvelle patronne de la Direction générale de la police nationale (Dgpn), le commissaire Anna Sémou Faye a été officiellement installée hier dans ses fonctions. La cérémonie s’est déroulée à la direction de l’école nationale de la police et de la formation, présidée par le ministre de l’Intérieur, le Général Pathé Seck. Major de sa promotion, dans la section élève commissaire, le successeur du commissaire Abdoulaye Niang qui a intégré ce corps en octobre 1983 a décliné sa feuille de route. « L’engagement que nous prenons, aujourd’hui, c’est d’abord de consolider les acquis. Parce que nous avons de grands acquis dans cette grande institution. La police a toujours fait des résultats et dont le professionnalisme est reconnu et salué par tous », a dit le commissaire Anna Sémou Faye qui considère sa nomination à ce poste comme « une exhortation à la persévérance au service des populations ».

Consciente des tâches qui l’attendent, compte tenu de l’insécurité qui ne cesse de perturber la quiétude des citoyens Anna Sémou Faye, première femme à occuper ce poste, a exhorté ses subordonnés à la discipline dans les rangs. Et ce, à tous les échelons, en vue d’assurer le maillage et la mobilité sur toute l’étendue du territoire national, la présence des forces de police. Son objectif, c’est en dehors de la mission régalienne de sécurisation des populations, de dissuader d’éventuels malfaiteurs.

Dans son discours, la Dgpn n’a pas occulté la crise qui secoue l’institution qu’elle vient d’hériter. Et pour restaurer l’image de la police fortement écornée par l’affaire de la drogue qui a fini par emporter son prédécesseur, le commissaire Anna Sémou Faye compte poser des actes conformément à sa devise : « Dans l’honneur, au service de la loi » pour rassurer les populations.

« J’ai tenu à rappeler, effectivement, que nous avons traversé des moments difficiles. Mais ces moments n’ébranlent pas la police nationale. Elle reste une institution forte. Mais compte tenu de cette situation qui a gêné, la police a besoin de rassurer davantage, de rassurer qu’elle est encore là, présente. Elle est encore là, fidèle à des principes de rigueur, de dignité pour continuer à satisfaire les populations sénégalaises », a confié le commissaire Faye. Cette dernière a insisté sur la formation continue du personnel de police. Aux agents qui sont désormais sous son autorité, la nouvelle Dgpn promet d’installer leur famille au cœur de la politique sociale qu’elle envisage de développer avec l’appui des autorités représentées par le ministre de l’Intérieur, le Général Pathé Seck. Mamadou Lamine CAMARA

Répondre à cet article