Accueil du site > Politique > Abdoulaye Wade : ’’Je tiens encore la barre du PDS’’

Abdoulaye Wade : ’’Je tiens encore la barre du PDS’’

samedi 31 mars 2012


Le chef de l’Etat sortant Me Abdoulaye Wade a déclaré samedi à Dakar qu’il entendait rester aux commandes du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), même s’il n’entend plus jouer ’’aucun rôle’’ au sein de cette formation qu’il a dirigée pendant 37 ans.

‘’Je reste à la barre du parti et je vais rester son secrétaire général’’, a dit Me Wade, fondateur de cette formation politique qu’il a toujours dirigée depuis sa création en 1974.

Le PDS a organisé un congrès extraordinaire auquel ont pris part ses responsables de Dakar et d’autres régions. Des jeunes et des membres du gouvernement sortant dudit parti et de ses alliés ont aussi pris part à la rencontre.

‘’Je ne peux pas abandonner le navire libéral’’, a soutenu Abdoulaye Wade lors du congrès qui s’est tenu dans la salle de l’Unité africaine du CICES, qui a refusé du monde.

’’Je vais prendre tout de même de la distance, en ne jouant aucun rôle dans le parti’’, a-t-il précisé.

Il a assuré qu’il ne conduira pas les listes du PDS et de ses alliés aux élections législatives du 17 juin. ‘’Je ne serais sur aucune liste d’élections. Je pense que j’ai dépassé cela, je suis là pour tout le monde’’, a-t-il affirmé, dans un discours salué par une salve d’applaudissements.

‘’Je serai là pour vous conseiller et vous assister dans la limite de mes forces physiques et dans la limite de mes capacités intellectuelles. Je reste l’inspirateur du parti’’, a souligné Abdoulaye Wade. Il a encore dit qu’il entend rester au Sénégal, tout comme sa famille.

‘’Ma maison au Point E (Dakar) est en chantier. Mais, un ami a accepté de me prêter sa demeure qui n’est pas loin de la mienne. Je vais rester au Sénégal et mes fils aussi ne vont pas bouger du pays’’, a-t-il assuré.

‘’Je vais, dès la semaine prochaine, partir à la Mecque (Arabie Saoudite) pour faire le +houmra+ (petit pèlerinage). Je vais en profiter pour déposer mon sac de péchés dans les Lieux saints et je reviendrai tout neuf pour continuer les prochaines batailles’’, a-t-il plaisanté.

Fondé en 1974 par Me Wade, le PDS est arrivé au pouvoir en mars 2000 sous la houlette de son secrétaire général, qui était soutenu par plusieurs leaders de l’opposition dont Abdoulaye Bathily et Moustapha Niasse.

Me Wade s’est fait réélire en 2007. Il a perdu l’élection présidentielle de 2012 dont il a disputé le second tour à son ancien Premier ministre Macky Sall, élu dimanche avec 65,8% des suffrages, selon les résultats définitifs publiés vendredi par le Conseil constitutionnel.

Répondre à cet article