Accueil du site > Actualités > Abdoulaye Wade reçu par le khalife général des mourides

Abdoulaye Wade reçu par le khalife général des mourides

jeudi 8 mars 2012

Le président Abdoulaye Wade, candidat à sa succession le 25 mars prochain, a été reçu jeudi par le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, qui réside actuellement à Tawfekh, son village de retraite situé à 7,5 Km de Darou Mousty (nord).


Arrivé à bord d’un hélicoptère fin de matinée, le président Wade s’est entretenu à huis-clos avec le khalife pendant une trentaine de minutes, mais rien n’a filtré de l’audience entre les deux personnalités.

Mais à sa sortie, Me Wade est revenu sur l’objet de sa visite. Selon lui, ce sont les résultats du premier tour de l’élection présidentielle qui l’ont amené pour solliciter à nouveau des prières, estimant qu’aucun candidat n’a obtenu la majorité absolue, soit 1.353.395 suffrages.

Les candidats Abdoulaye Wade et Macky Sall, arrivés en tête au premier tour, sont admis à se présenter au second tour, avec respectivement obtenu 942.327 voix (34,81%) et 719.367 voix (26,58%). Sur 5.302.349 électeurs, 2.735.136 ont voté.

‘’Je sollicite les prières du khalife pour terminer d’ici à trois ans mes projets. Les chantiers que j’ai ouverts ont été possibles grâce à des prêts dont il faut honorer les engagements’’, a-t-il déclaré citant à titre d’exemple, le chantier de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass.

Selon le président sortant, beaucoup de difficultés que traversent certains pays sont dues essentiellement au mode de transfert du pouvoir soit par un départ ou un retrait de ceux qui les dirigent.

‘’Si je postule encore à la tête de l’Etat de mon pays c’est que mon état de santé me le permet, d’une part et d’autre part, je suis en pleine possession de mes moyens’’, a signalé Me Wade, élu en 2000 et réélu en 2007.

Sur le but de sa visite auprès du Khalife général des mourides, Abdoulaye Wade —qui est aussi un adepte du mouridisme, a indiqué que s’il est parvenu à diriger le Sénégal ‘’c’est par la grâce de Serigne Touba’’, fondateur de cette confrérie musulmane sénégalaise.

Me Wade a rappelé des épisodes de sa vie alors qu’il était étudiant et ses relations avec d’anciens dignitaires mourides. Il a mis en exergue le rôle prépondérant que Serigne Fallou a joué dans son parcours politique.

Répondre à cet article