Accueil du site > Actualités > Affaire Arcelor Mittal : Comment Macky Sall a accepté de perdre près de 2500 (...)

Affaire Arcelor Mittal : Comment Macky Sall a accepté de perdre près de 2500 milliards FCfa

mercredi 22 octobre 2014


n 2006, Mittal a voulu faire une Opa sur Arcelor et devenir le numéro un de la sidérurgie, Mittal Steel Company, propriété du milliardaire indien, Lakshimi Mittal, se devait de prouver sa bonne santé financière. C’est ainsi qu’il avait décroché un contrat d’exploitation des mines de la Falémé (700 millions de tonnes de fer) et a promis d’investir 1000 milliards de dollars (500 000 milliards) au Sénégal. Après avoir réussi son coup, il a ravalé son engagement pour le Sénégal. Le Président d’alors, Me Wade, saisit le Tribunal arbitral qui donne raison à l’Etat du Sénégal qui réclame 5 milliards de dollars, soit 2500 milliards FCfa, en guise de réparation du préjudice subi. La procédure suit son cours et soudain, Macky Sall arrive au pouvoir et reconsidère la position de l’Etat. Il engage les négociations par le canal du ministre des Mines Aly Ngouille Ndiaye et dessaisit l’avocat alors commis par le régime de Wade. Le règlement à l’amiable opté par Macky Sall rapporte 75 milliards au Trésor public contre les 2500 milliards prononcés par le Tribunal. Une générosité qui réveille des soupçons. À ce moment, le Forum Civil avait même exigé du gouvernement la publication des rapports d’expertise relatifs à l’évaluation des préjudices subis par l’Etat du Sénégal. Une saisine de l’Ofnac avait même été annoncée.

L’Obs

Répondre à cet article