Accueil du site > Actualités > Après Abou Lô, un autre « germanique » à l’Artp

Après Abou Lô, un autre « germanique » à l’Artp

vendredi 11 octobre 2013

Les allemands prennent d’assaut l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). En effet, après son Directeur général Abou Lô qui a renoncé à sa nationalité sénégalaise pour devenir allemand, une affaire qui a d’ailleurs fait un tollé sans précédent lorsqu’il a été nommé ministre de la Communication dans la première equipe de Abdoul Mbaye, voilà un autre sénégalais qui a rénié ses origines au profit de la Germanie qui bénéficie d’un poste à l’Artp. Il s’agit d’un certain Malick Yéro Bâ.

Ce dernier qui a demandé à perdre sa nationalité sénégalaise, comme l’atteste le décret numéro 2011-318 du 7 mars 2011 signé par l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade est revenu au pays après l’élection de Macky Sall pour être casé auprès de son « compatriote » Abou Lô. Libération qui vend la mèche révèle à cet effet que Mr Kâ était le secrétaire à l’Organisation, la Communication et les Relations extérieures de l’Apr en Allemagne. Quant à son mentor, Abou Lô, il était le coordonnateur du parti présidentiel en Allemagne.


Répondre à cet article