Accueil du site > Sports > Aspect mystique en Afrique

Aspect mystique en Afrique

Kasperczak : « Je trouve ça intéressant et motivant »

samedi 1er septembre 2007

Présent en Afrique depuis plusieurs années maintenant, le sélectionneur national, Henryk Kasperczak ne cache pas sa croyance sur l’aspect mystique. En conférence de presse hier au salon d’honneur du stade « Senghor », le technicien franco-polonais, interpellé sur la question, en marge de la publication de la liste des 24 joueurs retenus pour Sénégal-Burkina, estime afficher une certaine croyance à cette réalité africaine. « Ce sont des motivations supplémentaires.

Source : Le Quotidien


Il faut les respecter. Je ne veux pas rentrer dans les détails, mais j’ai vu des choses qu’on ne peut pas dire sur la place publique. Je trouve ça intéressant et motivant », a soutenu l’entraîneur national. Une croyance qui n’enlève en rien sa principale tâche à la tête de la sélection nationale du Sénégal. « Je respecte la tradition, la culture dans un pays. Mais, mon rôle est typiquement sportif et psychologique. Cependant, je suis pour tout ce qui est susceptible d’apporter quelque chose pour la bonne dynamique et la bonne cohésion du groupe. Il faut comprendre et accepter les réalités de chaque pays. C’est très important de s’adapter », a-t-il précisé.

A en croire, l’ancien sélectionneur du Mali, le volet sportif compose forcément avec les réalités du pays. « Je ne peux pas vivre au Sénégal en me fondant seulement sur ma mentalité. C’est impossible. Je dois m’intégrer du mieux possible dans la vie sénégalaise. Je suis appelé à connaître la tradition locale », a-t-il indiqué. D’ailleurs, précise le franco-polonais : « Je suis chrétien et je fais la prière comme tout le monde pour me motiver. C’est une sorte d’intimité, de protection qu’on cherche avec le bon Dieu. » Un aspect qu’il vit, dit-il, en parfaite harmonie au sein de la « tanière ». « Avec les joueurs, les entraîneurs, le courant passe super bien à ce niveau », a-t-il confié, tout souriant.

Répondre à cet article

248 Messages de forum