Accueil du site > Politique > Assises nationales : Amadou Makhtar Mbow rectifie et rassure (...)

Assises nationales : Amadou Makhtar Mbow rectifie et rassure Wade

lundi 2 juin 2008

L’ouverture des Assises nationales a été l’occasion pour le président d’éclairer les Sénégalais sur la nature de ces concertations, et la composition du bureau qui les dirige.


Me Abdoulaye Wade, président de la République, a menacé les participants aux Assises nationales. Accusant les organisateurs de ne pas le reconnaître comme Président, mais surtout de chercher à le renverser. Hier, lors de l’ouverture des Assises, M. Amadou Mahtar Mbow a rétabli la vérité. Le président des Assises a déclaré qu’il « reconnaît sans restriction la légitimité de Wade et des pouvoirs établis.

Et rien dans ces Assises ne sera fait pour empêcher cette légitimé de s’exercer selon la Constitution et lois de la République ». Il a ajouté que les participants à ces Assises tiennent « à affirmer leur volonté d’exercer les droits que leur confèrent leurs qualités de citoyens libres dans un pays libre et démocratique, y compris celui de réfléchir sur les destinées du peuple, sur le présent et l’avenir du Sénégal ».

Mais aussi, qu’ils sont en droit d’attendre le respect, la correction et le fair-play de la part de ceux qui ne partagent pas leurs points de vue et leur démarche ». Pour ce qui est des Assises proprement dites, M. Mbow signale qu’elles « ne seront pas l’occasion de critiques stériles, d’invectives, de mise en cause de quelque personne que ce soit ». Elles ne sont non plus, ni « un prétendu complot, terme inacceptable et totalement inapproprié, encore moins un coup d’Etat, expression infiniment choquante et réprouvée par les citoyens indéfectiblement respectueux de la légalité républicaine ».

De la qualité dans le bureau des Assises

La présentation du bureau a permis de découvrir les hommes de qualité qui le composent. Il s’agit de Babacar Ndiaye, ancien directeur général de la Bad, 1er vice-président. De Mme Maria Diatta, directrice du Musée Henriette Bathily de Gorée, 2e vice-président. De Mamadou Mansour Kama, président du Cnes, 3e vice-président, M. Mamadou Lamine Loum, ancien Pm, modérateur. Du Général Mouhamadou Keïta, rapporteur général.

Des rapporteurs adjoints : Mme Aminata Diaw Cissé, directrice de l’Animation culturelle et sociale de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, professeur de Philosophie, de M. Mody Niang, inspecteur de l’enseignement à la retraite, président de la commission scientifique, de M. Abdoulaye Bara Diop, ancien directeur général de l’Ifan, président de la commission d’organisation, de M. Idy Thiam, président de l’Unacois/Jappo. Et du Président de la commission Communication, Mme Diatou Cissé Badiane, secrétaire général du Synpics.

Source : LObservateur

Répondre à cet article