Accueil du site > Économie > Au Sénégal, les pêcheurs sont soulagés après l’annulation des licences des (...)

Au Sénégal, les pêcheurs sont soulagés après l’annulation des licences des chalutiers étrangers

mercredi 2 mai 2012

Le gouvernement sénégalais a annoncé le lundi 30 avril 2012 l’annulation des autorisations de pêche accordées jusqu’à maintenant à 29 chalutiers étrangers. Ces deux dernières années, le précédent gouvernement avait conclu des accords permettant à des bateaux européens de pêcher moyennant 15 dollars la tonne de poisson. Les pêcheurs s’étaient vivement opposés à cette mesure qui menaçait leur activité. Aujourd’hui, ils se sentent soulagés.


Les pêcheurs se sentent rassurés à l’idée que les chalutiers étrangers ne vont plus les concurrencer et espèrent que la ressource halieutique va pouvoir se régénérer et que les poissons vont pouvoir se reproduire dans les six mois. Pour remédier au problème avec les chalutiers et la pêche industrialisée, le ministre de la Pêche Pape Diouf annonce une réunion d’experts pour évaluer l’état de la ressource halieutique et de réfléchir sur les modalités d’octroi des prochaines licences de pêche.

Répondre à cet article