Accueil du site > Sports > Baye Mbaye Niass, fils de Baye Niass : ‘Nous n’accepterons jamais que Tyson (...)

Baye Mbaye Niass, fils de Baye Niass : ‘Nous n’accepterons jamais que Tyson continue de lutter avec son grade de cheikh’

vendredi 9 octobre 2009


Wal Fadjri : Comment avez-vous accueilli le retour dans l’arène du cheikh Mouhamed Ndao alias Tyson, qui doit affronter Yékini le 04 avril prochain ?

Baye Mbaye Niass : Nous l’avons appris à travers la presse. Je viens de raccrocher avec un de vos confrères qui me posait la même question. Pour l’instant, je ne suis pas en mesure de me prononcer.

Wal Fadjri : Tyson a-t-il cherché à avoir la bénédiction de votre famille pour pouvoir effectuer son retour dans l’arène avec son titre de cheikh ?

Baye Mbaye Niass : Personnellement, je n’ai jamais été au courant d’une telle démarche auprès de la famille de Baye Niass. Cela fait longtemps qu’on ne le voit pas à Médina Baye. Peut-être qu’il est concentré sur son travail.

Wal Fadjri : Le titre de cheikh est-il compatible avec la pratique de la lutte ?

Baye Mbaye Niass : (Catégorique) Non. Le grade de cheikh ne rime pas avec la pratique de la lutte. En tous cas, nous de la famille de cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass, n’accepterons jamais que Tyson continue de pratiquer la lutte avec son grade de cheikh. Nous nous opposons catégoriquement à cela. Les talibés ne sont pas du tout d’accord pour le retour de Tyson dans l’arène. Maintenant s’il veut lutter, c’est son problème. Mais, qu’il sache que Baye Niass ne nous a jamais inculqué cela.

Wal Fadjri : Que risque-t-il de se passer si Tyson décide malgré tout de descendre dans l’arène ?

Baye Mbaye Niass : Je suis prêt à mener un combat contre le retour de Tyson dans l’arène. Comme je vous l’ai tantôt dit, je ne suis pas encore sûr que Tyson ait accepté de revenir dans l’arène, avec son grade de cheikh.

Wal Fadjri : Et si tel était le cas...

Baye Mbaye Niass : (Il coupe) Comme je l’ai dit à Walf une fois, nous n’avons pas de cheikh lutteur, de cheikh qui se déshabille en public. Nous avons des cheikh qui veillent sur l’éducation des talibés, des cheikh qui suivent le chemin tracé par Baye Niass.

Propos recueillis par P. B. KAMARA

Source : Walf

Répondre à cet article

3171 Messages de forum