Accueil du site > Actualités > Cérémonie du 8é jour du décés de Karine Wade : Wade encense Tanor et Djibo (...)

Cérémonie du 8é jour du décés de Karine Wade : Wade encense Tanor et Djibo Ka

samedi 18 avril 2009


La cérémonie de présentation des condoléances à la famille Wade, aprés l’inhumation de l’pouse de Karim Wade, a été trés riche en enseignements. Le président Wade, qui a salué l’union sacré à travers cette cérémonie, a saisi l’occasion pour appeller au travail, mais surtout encenser Ousmane Tanor Dieng et Djibo Ka.

Me Wade a magnifié hier, "l’exeption sénégalaise" lors de la cérémonie de 8é jour marquant le décés de sa belle-fille Kanien Wade. Le chef de l’Etat en veut pour preuve le déplacement de Moustapha Niasse et de Amath Dansokho à la maison mortuaire, en France. Mais aussi celui de Ousmane Tanor Dieng qui s’est signalé, aussi bien à la levée du corps qu’à la célébration des funérailles, où il a tenu à prendre la parole. D’aileurs, Me Wade n’a pas manqué d’encenser le leader des socialistes et Djibo Ka. " ses propos (NDRL : ceux de Tanor Dieng) ne me surprennent pas. Ma conviction est qu’il y’a deux grands republicains parmi nous : Ousmane Tanor Dieng et Djibo Ka , pour leur respect des institutions, des régles démocratiques. Je ne l’ai ( NDLR : le patron du Ps) jamais entendu s’écarter de la voix Républicaine". et de signaler : "nous avons des aspirations que nous poursuivons légitimement. Mais , lorsqu’il y’a un malheur qui frappe l’un, tous les autres compatissent. C’est trés important, c’est cela l’exeption sénégalaise".

Sur sa lancée, Me Wade indique : le sénégal nous appartient tous, ce qu’il est, nous l’avons fait ensemble, nos ancêtres ont réalisé ce que nous avons aujourd’hui, ce que nous sommes". "Les sénégalais ont de l’or entre les mains. Ce n’est pas moi qui le dit, tous les pays témoignent de cela. Il faut que nous préservions, ce trésor, il faut que nous l’enrichissions chaque jour. Ce qui n’a rien à voir avec la volonté de chercher à diriger le pays ou à assumer telle ou telle responsabilité", ajoute t -il.

Revenant sur les Locales, le chef de l’Etat déclare que, " les sénégalais ont fait leur choix, il faut le respecter. Les élections sont maintenant derriére nous. On ne peut pas passer tout notre temps à organiser des élections, travaillons maintenant. si quelqu’un a des idées, je suis prêt à les appliquer".

Aux nouveaux élus locaux de l’Opposition, Me Wade dira : " Le gouvernement ne vous creera aucun probleme. Que chacun fasse son travail. si vous avez des problemes, vous me le dites, je les régle. Travaillons dans le respect de la volonté populaire". " Je suis content de ces élections, car elles montrent où lon doit commencer et où l’on doit terminer", conclut-il.

Source : Le Populaire

Répondre à cet article