Accueil du site > Actualités > Contre la suppression des régions : les associations des régions et des (...)

Contre la suppression des régions : les associations des régions et des maires du Sénégal bandent les muscles

jeudi 30 janvier 2014

Le débat sur la suppression des régions est loin de connaître son épilogue. Car, Babacar Gaye, vice-président de l’association des régions du Sénégal, cette question est « politique ».


« Nous allons rappeler que l’Acte III de la avait consacré la régionalisation. Il me semble être un recul du point de vue de territorialisation des politiques publiques que de supprimer ces régions et d’imposer des politiques autour qui sont des territoires très restreints et qui ne peuvent contenir tout ce qui est identifié, tout ce qui est cohérence territoriale, tout ce qui est politique globale en termes de développement durable », a lancé Babacar Gaye. A l’en croire, l’Association des régions du Sénégal va « intensifier » la lute en allant à la rencontre des chefs religieux pour leur expliquer la « vraie » situation.

« C’est politique. L’Alliance pour la République (APR-pouvoir) n’est pas prête à aller aux élections locales. C’est pourquoi, ils ont repoussé les élections de quelques mois », est convaincu le président du Conseil régional de Kaffrine. « Nous allons internationaliser le combat ; nous allons l’accentuer sur le plan international parce que nous allons participer à toutes les rencontres auxquelles nous avons été conviés… », a-t-il confié, dans le journal « Le Populaire ».

Pour sa part, le président de l’Association des maires du Sénégal (AMS) est dans la même dynamique. Abdoulaye Baldé a fustigé le « manque » de concertation noté dans la suppression des régions.

Selon lui, cette question n’a jamais été soulevée que les associations des maires et des régions ont rencontré le chef de l’Etat. Et que c’est dans la presse qu’ils ont appris cette suppression.

Répondre à cet article

7 Messages de forum