Accueil du site > Politique > DIVERGENCE AU SEIN DE BENNOO BOKK YAKAAR : Suppression du Sénat et démission (...)

DIVERGENCE AU SEIN DE BENNOO BOKK YAKAAR : Suppression du Sénat et démission de la tête de l’Apr, Macky dit niet

mercredi 21 mars 2012

Bennoo bokk yakaar, une entente de façade ? Pour l’instant la coalition qui soutient Macky Sall n’a qu’un seul objectif : mettre Abdoulaye Wade hors du palais. Mais les murs de BBY semblent avoir des fissures. Les membres de la coalition ne s’entendent pas en effet sur certaines questions liées à la prochaine gouvernance. Parmi ces questions, figurent celle de la suppression du Sénat par le futur président et sa démission de la tête de son parti. Mais Macky Sall ne l’entend pas de cette façon ; il n’a pas l’intention de se plier à ces deux exigences de ses souteneurs au second tour de la présidentielle. Les camps de Niasse et Tanor n’arrivent d’ailleurs pas comprendre pour quoi Macky Sall refuse de respecter ces recommandation des conclusions des Assises nationales. La divergence est telle que les négociations sont actuellement suspendues, informe L’Obs qui explique par ailleurs que « la position radicale affichée pour le moment par Macky Sall aurait une explication bien politicienne ». Pour cause, « la pléthore de soutiens enregistrés par sa coalition « Macky2012 » dans l’entre deux tours et l’exigence de les satisfaire par des strapontins et autres « sucettes » obligent le challanger de Wade à quêter le maintien du Sénat où une bonne partie de la clientèle politique pourrait être casée », soutient la même source. Sur sa démission de la tête de l’Apr, Macky Sall affirme tout simplement qu’il ne peut pas le faire parce que son parti « n’est pas encore structurée ». Il souhaite ainsi avoir du temps pour implanter son parti sur le territoire national.


Répondre à cet article

1 Message