Accueil du site > Politique > Dans quel contexte Moustapha Cissé Lô a-t-il proféré les injures si fortement (...)

Dans quel contexte Moustapha Cissé Lô a-t-il proféré les injures si fortement relayées ?

mercredi 14 mars 2012


L’élément audio qui fait le buzz sur tous les réseaux sociaux et sur le web sénégalais date de... 2009. On y entend un Moustapha Cissé Lô colérique, piqué au vif, injurier, menacer, « si Macky Sall fait ça » de « tout foutre en l’air »... Comment ce son, qui date de trois ans, s’est-il brusquement retrouvé au coeur de l’actualité ? Qui l’a enregistré ? Dans quelles conditions ? Qui l’a mis en ligne ? Une seule certitude : il a circulé à travers facebook avant de se retrouver dans les sites. Pourquoi El Pistelero, certes ainsi dénommé eu égard à sa propension à dégainer, a-t-il vidé son chargeur avec autant de violence ? Il a parlé comme un homme blessé, à qui on venait d’apprendre que le leader du parti pour lequel il a tourné le dos au pouvoir et à ses avantages s’apprêtait à rejoindre le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, qui l’avait bouté hors du régime. Se senti trahi, il s’est lâché. Non sans évoquer l’offre qui lui avait été faite et qu’il avait refusée : « Abdoulaye Wade m’a envoyé Thierno Lô pour me proposer de me nommer ministre d’Etat et de me restituer tout ce que j’ai perdu. J’ai décliné l’offre. » On peut comprendre la réaction de Moustapha Cissé Lô. Mais on ne peut pas l’approuver. D’abord parce qu’un responsable de son niveau doit vérifier l’information qu’on lui donne avant de réagir si vivement. En l’occurence, l’information était fausse : Macky Sall n’a pas rejoint Wade. Ensuite parce qu’aucune raison ne peut justifier la violence de son propos. On peut s’indigner sans basculer dans les égoûts. Enfin parce qu’on attend de quelqu’un censé devenir l’un des plus proches collaborateurs du président de la République, si Macky l’emporte, d’être constructif et non de « tout foutre en l’air » sur un coup de tête.

Répondre à cet article