Accueil du site > Actualités > Début du marathon budgétaire, les ressources du Budget arrêté à 2.869 (...)

Début du marathon budgétaire, les ressources du Budget arrêté à 2.869 milliards

mercredi 26 novembre 2014

L’Assemblée nationale et le gouvernement ont entamé mercredi la session budgétaire communément appelée marathon budgétaire, en vue de l’examen du Budget de l’Etat pour 2015, dont les ressources sont arrêtées à la somme de 2.869,032 milliards de francs CFA. Pour l’année 2015, les ressources budgétaires ont augmenté de 137,012 milliards, soit 5,02%, par rapport à celles de 2014, qui sont de l’ordre de 2.732,020 milliards, selon un document de la commission parlementaire chargée de l’économie, des finances, du plan et de la coopération économique. A l’ouverture de la session, le gouvernement est représenté à l’Assemblée nationale par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, ses collègues Mansour Sy, chargé du Travail, et Birima Mangara, chargé du Budget. « Le projet de loi de finances 2015 s’inscrit dans la vision des autorités gouvernementales d’atteindre l’émergence, à travers le PSE », le Plan Sénégal émergent, qui est « le cadre unique de référence de la politique économique et sociale du gouvernement à l’horizon 2035 », rappelle la commission. Le Budget de l’Etat pour l’année 2015 « se fonde sur des hypothèses macroéconomiques » comprenant un taux modéré d’inflation d’environ 2% et un taux de croissance réelle du PIB projeté à 5,4% contre 4,5% en 2014. Il repose aussi sur un produit intérieur brut (PIB) nominal de 8.234,2 milliards, contre 8.008 milliards pour l’exercice budgétaire en cours, soit une hausse de 2,8%.


Répondre à cet article