Accueil du site > Actualités > Démarrage du mois de lutte contre le tabac, vendredi à Gorée

Démarrage du mois de lutte contre le tabac, vendredi à Gorée

jeudi 3 mai 2012


La Ligue sénégalaise de lutte contre le tabac (LISTAB) qui a décidé de consacrer le mois de mai « mois du tabac », compte ainsi débuter symboliquement ses activités par une prière, vendredi à Gorée, annonce un communiqué transmis à l’APS. « Ce sera pour nous l’occasion rêvée pour dire à la jeunesse du Sénégal que nous avons vaincu l’esclavage et que nous vaincrons également l’esclavage des compagnies de tabac et du tabagisme », explique le président de la Listab. Pour la Ligue qui regroupe 15 associations de lutte contre le tabac, Gorée, porte ouverte de l’ouest-africain, a joué un rôle plus que symbolique dans la déportation d’une main-d’œuvre noire pour produire ce qui fera la richesse des navigateurs, des propriétaires terriens du nouveau monde, des compagnies de commerciales et des pays colonisateurs. « L’épidémie de tabagisme a commencé le jour où deux marins de Christophe Colomb, Torres et Jerez, avaient réessayé de fumer et re -fumer le calumet de la paix qui leur avait été offert par les indiens Arawas qui les avaient accueillis sur les cotes des Amériques », rappelle le communiqué. Les marins portugais et espagnols ont ensuite répandu le tabagisme au gré de leurs conquêtes de l’Outre-mer. Selon le communiqué de la Listab, « ils ont échangé leurs marchandises, dont du tabac, contre des esclaves qui sont allés cultiver ce tabac qui était devenu une monnaie d’échange ». La LISTAB compte débuter symboliquement les célébrations du mois du tabac par une prière, le vendredi 04 mai 2012 à Gorée. Les maladies non transmissibles tuent 36 millions de personnes chaque année. L’Organisation des Nations Unies, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la communauté scientifique s’accordent pour reconnaître que le tabac est l’une des principales causes de décès, de maladie et d’appauvrissement. Sa consommation est l’une des plus graves menaces ayant jamais pesé sur le monde. Le tabac tue près de 6 millions de personnes chaque année soit plus que le SIDA (2,1 millions) et le paludisme (800 000) réunis. Parmi ces victimes, 5 millions d’entre elles sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs, et 600.000 des non-fumeurs involontairement exposés à la fumée.

Répondre à cet article