Accueil du site > Actualités > Derniére minute : La police arrête six jeunes du Parti socialiste

Derniére minute : La police arrête six jeunes du Parti socialiste

vendredi 10 octobre 2008

Six jeunes militants et responsables du Parti socialiste (Ps) ont été interpellés, ce vendredi, par la police. Des interpellations qui font suite à une manifestation devant le siège de l’Assemblée nationale du Sénégal à la place Soweto à Dakar.


Parmi les six jeunes interpellés et gardés dans les locaux du commissariat central de Dakar, il y a Malick Noël Seck qui se trouve être le secrétaire général de Convergence socialiste, un mouvement affilié au Ps d’Ousmane Tanor Dieng (voir photo). D’ailleurs, dans un communiqué reçu par courriel, Convergence socialiste affirme que « La police politique de Wade qui a pour principal objectif de traquer les opposants au régime, vient d’arrêter Malick Noël Seck ». Ce dernier est enfermé avec ses camarades au commissariat central.

Joint par téléphone, Abdoulaye Wilane, l’un des porte-parole du Ps, confirme l’information et indique que les jeunes étaient en train de distribuer des tracs pour dire « Non ! à l’abus du Pouvoir » quand ils ont été interpellés. « Le Sénégal traverse une période noire. Son peuple est à bout, ses caisses vides et son avenir méprisé », soutient Convergence socialiste dans son communiqué. .

Répondre à cet article