Accueil du site > Sports > Can 2010 > Des institutions financières sollicitent Karim Wade, dit son père

Des institutions financières sollicitent Karim Wade, dit son père

mardi 27 mars 2012


Le ministre d’Etat Karim Wade a été approché par des institutions financières pour qu’il leur apporte son expertise, a annoncé mardi le président sortant Abdoulaye Wade.

Il s’exprimait dans la ville de Tivaouane (92 Km), au cours de sa visite d’adieu au Khalife général des tidianes, Serigne Mansour Sy, et à la famille de Cheikh Elhadji Malick Sy.

Le président Wade a indiqué que ‘’Karim (son fils) va rester à ses côtés au Sénégal’’, avant d’ajouter son fils que siège dans le gouvernement ‘’n’a jamais géré l’argent du pays’’.

‘’Sous peu, tout sera clarifié sur sa gestion et ceux qui l’accusent verront qu’il n’y a rien du tout’’, a soutenu Me Wade qui boucle 12 ans de pouvoir, suite à la victoire dimanche de son ancien Premier ministre Macky Sall.

Karim Wade, ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, a été précédemment le président du conseil de surveillance de l’Agence nationale de l’OCI.

Ce poste lui a valu des accusations de présumées malversations financières dans le cadre de marchés publics, des travaux d’infrastructures routières, pour moderniser Dakar.

A cet effet, l’Assemblée nationale, dirigée à l’époque par Macky Sall, nouveau président élu, avait souhaité auditionner M. Wade, avant qu’une procédure inverse ne se retourne contre M. Sall.

Ce moment a été qualifié de point de rupture entre le président Wade et son ancien lieutenant, qui a fini par être démis de ses fonctions et poussé à l’opposition, en fin 2008.

Répondre à cet article