Accueil du site > Politique > Deuxième tour : Idrissa Seck soutient « sans condition » Macky (...)

Deuxième tour : Idrissa Seck soutient « sans condition » Macky Sall

vendredi 2 mars 2012

Dakar, 2 mars (APS) - L’ex-candidat Idrissa Seck a annoncé vendredi soir sa décision de soutenir « sans condition, ni discussion préalable encore moins de marchandage » le candidat Macky Sall, pour le second tour de la présidentielle, qui l’opposera au président sortant Abdoulaye Wade.


M. Seck, qui a recueilli 7,86% des suffrages à la présidentielle du 26 février dernier, en a fait l’annonce peu après avoir rencontré le leader de l’Alliance pour la République (APR, opposition), à son domicile.

M. Seck, leader de Rewmi et maire de Thiès, a dit que son parti considère que ‘’les intérêts du peuple (sont) au-dessus des intérêts personnels’’, appelant ‘’l’ensemble’’ des militants et responsables de Rewmi à ‘’voter pour la coalition Macky 2012’’.

Il a rappelé que c’est un engagement qu’il avait pris avant l’élection présidentielle. Pour lui, la rencontre avec Macky Sall n’est donc qu’une manière de ‘’réaffirmer ce principe’’.

Idrissa seck a demandé à ce que Macky Sall soit protégé, expliquant que ‘’les 15 prochains jours, les plus difficiles, seront déterminants’’ pour la sécurité du candidat qui va affronter le président Wade.

Il a ensuite tenu à préciser qu’il n’y a pas de ‘’problème de personne ou d’individu avec Macky Sall’’. Selon lui, ‘’les intérêts de la nation dépassent’’ leurs deux personnes.

‘’La vie d’un homme est une insignifiance à l’égard de la vie d’une Nation’’, a-t-il fait remarquer, appelant ‘’les électeurs affectifs de Thiès à se mobiliser pour une victoire de Macky Sall au soir du second tour’’.

De son côté, Macky Sall, sorti 2e à l’issue du premier tour avec 26,57% des voix, a souligné que ‘’Idrissa Seck est un homme qui est resté fidèle à ses engagements et principes politiques’’. D’après M. Sall, ‘’il n’a fait que donner suite à sa promesse de soutenir le candidat de l’opposition le mieux placé pour le second tour’’.

‘’Le processus de rassemblement va se poursuivre’’, a-t-il promis, s’engeant à multiplier ‘’les rencontres en vue de fédérer toutes les forces vives de la nation pour un grand rassemblement lors du second tour’’.

Idrissa Seck et Macky Sall sont tous les deux d’anciens premiers ministres d’Abdoulaye Wade. Tous les deux ont aussi occupé le poste de numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir), qu’ils ont été contraints de quitter pour fonder chacun sa propre formation.

Qualifié pour le second tour, Macky Sall poursuit une série d’audiences avec des mouvements et candidats au premier de l’élection présidentielle.

Il a rencontré le président du comité de pilotage des Assises nationales, Amadou Mahtar Mbow, les ex-candidats Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng, ainsi que , le leader du mouvement « Fekke Maci Boole », Youssou Ndour et les animateurs du mouvement « Y’en a marre ».

Répondre à cet article