Accueil du site > Actualités > Diffamation : El Malick Seck prend un an avec sursis et une amende de 200 (...)

Diffamation : El Malick Seck prend un an avec sursis et une amende de 200 millions de FCFA

mercredi 6 juin 2012

Pour avoir diffamé Ousmane Masseck Ndiaye et son épouse, le patron du site « Facedakar » et du journal du même nom est condamné à un an de prison avec sursis et à verser une amende de 100 millions de FCFA à chacun des plaignants. S’il se trouve dans l’incapacité de payer cette somme, il risque deux ans d’emprisonnement ferme.


Il est écrit dans l’article à l’origine de ses soucis : « La notaire Tamaro Seydi paie 12 millions de FCFA pour divorcer d’avec Ousmane Masseck Ndiaye. Elle s’est rendue à Dubaï pour rencontrer un marabout. Ils ont divorcé deux fois, mais Ousmane Masseck Ndiaye revient à chaque fois s’apitoyer sur son sort. Il ne peut se passer de sa femme. Ousmane Masseck Ndiaye qui s’accroche à son épouse, a juré de ne jamais la lâcher. Sa relation étonne tout le monde ». Après la diffusion de cet article sur son site et sur son journal, les commentaires ne se sont pas faits attendre et les internautes s’en sont donnés à cœur joie en insultant le couple. Pour enfoncer le clou, lors du procès, El Malick Seck n’a pas déféré à la convocation du tribunal. Donnant ainsi l’occasion aux avocats du couple Ndiaye de fustiger son comportement qu’ils qualifient de « contraire à la morale et attentatoire à la dignité ». Ils ont dénoncé son « intention manifeste de nuire » avant de réclamer 500 millions de FCFA à titre de dommages et intérêts.

Répondre à cet article

1 Message