Accueil du site > Société > District sanitaire de Thionck-Essyl : Le fonds de dotation de plus de 44 (...)

District sanitaire de Thionck-Essyl : Le fonds de dotation de plus de 44 000 000 F Cfa disparaît

mercredi 22 avril 2009

Le fonds de dotation du district sanitaire de Thionck-Essyl, qui s’élève à plus de 44 millions F CFA, a disparu. Des sources hospitalières informent qu’il aurait été détourné.


C’est un climat délétère qui prévaut depuis un certain temps dans le district sanitaire de Thionck-Essyl. Puisque le fonds de dotation, qui s’élève à 44 241 219 F Cfa, a disparu. Ce fonds, qui arrive pourtant chaque année au district sanitaire, est invisible depuis 2007. Pour le premier adjoint au maire, Omar Okala Badji, « ce fonds n’est pas encore disponible à la Perception qui a un problème de trésorerie. Mieux, on nous parle aussi de bouleversement du Code des marchés.

Et je dois vous avouer qu’en 2008, les engagements ont été faits et ils se trouvent tous à la Perception municipale. Nous avons bon espoirs que la situation va être décantée dans les prochaines semaines ». Sur les accusations de détournement de fonds, l’adjoint au maire d’ajouter : « Se sont plutôt des conneries et des paroles politiciennes. Et ces gens, qui le véhiculent, sont tous ridicules. » Pour Moustapha Badji, le président du comité du district sanitaire, « il y a, dans cette affaire, des problèmes administratifs et de passation de marchés. Et nous sommes convaincus que des engagements ont été faits.

A la Perception et à l’Ard, quand nous avions mené nos investigations, il n’y a eu aucun problème ». La non-disponibilité de ce fonds a véritablement bloqué l’institution sanitaire. « Nous avons un problème d’évacuation sanitaire, parce que nous ne disposons plus de fonds pour acheter du carburant pour évacuer d’urgence nos malades. Pis, nos cas sociaux ne sont plus en charge. Nous interpellons le ministre de la Santé afin que cette situation puisse être très rapidement éclaircie au grand bonheur de nos populations. Nous n’excluons pas, d’ailleurs, de convoquer, dans les jours à venir, une assemblée générale avec ces mêmes populations pour les tenir informer de la situation.

 » Pour les Essyliens (les populations de Thionck-Essyl) qui suivent de près la situation, « nous interpellons le ministre de la Santé et celui de la décentralisation afin que toute la lumière jaillisse dans cette affaire. Mieux, nous réclamons l’audit de la mairie. Un audit qui, au terme, bien mené, décèlera, du coup, des anomalies ». Dans le même ordre d’idées, ces populations veulent savoir où se trouve leur pirogue ambulance qui a été arraisonnée par la Marine sénégalaise, il y a seulement quelques jours. « Parce qu’elle servait à transporter des marchandises frauduleuses au grand bonheur de nos responsables politiques de la commune », ont conclu les populations.

Source : L’observateur

Répondre à cet article