Accueil du site > Sports > « Double Less » aprés la défaite de son fils Balla Gaye 2 : « Je suis (...)

« Double Less » aprés la défaite de son fils Balla Gaye 2 : « Je suis désormais associé à tout ce qu’il fera »

samedi 14 février 2009

Après la défaite de son fils Balla Gaye 2 face à Eumeu Sène dimanche dernier, l’ancien champion de lutte Mamadou Sakho dit Double Less revient sur le combat. L’ancienne gloire de la lutte se montre fair play après le verdict du combat qui a vu Eumeu Sène dompter son fils. Il dit ne pas être très affecté par ce revers parce qu’il considère tous les deux lutteurs comme ses « fils ». Il entend désormais s’impliquer dans la préparation des futurs combats de Balla Gaye 2. Ce, d’autant que le différend qui l’opposait à son fils n’est plus d’actualité.


Tout en reconnaissant que son fils a commis une erreur lors de la première journée du Championnat de lutte avec frappe (Claf), le dimanche 8 février, l’ancien champion de lutte annonce qu’il sera désormais regardant dans les préparations de celui-ci lors de ses prochains combats. « Je suis désormais associé à tout ce qu’il fera », a-t-il confié au quotidien l’Observateur de ce vendredi 13 février.

En clair, il entend désormais s’intéresser aux entrainements et à la « préparation psychologique » de Balla Gaye 2 en direction de ses prochains combats.

Décortiquant le combat perdu par Balla Gaye 2 devant Eumeu Sène de l’écurie Boul Fallé, Double Less souligne que « l’erreur qu’il (Balla Gaye 2) a faite dans ce combat, c’est d’avoir sous estimé l’adversaire ». Une remarque du reste unanime dans le milieu de la lutte avec frappe. C’est en tout cas, l’avis le plus partagé par les observateurs de la lutte avec frappe. Et pour étayer son argumentation, le père de Balla Gaye 2 reconnait que son fils est souvent victime de sa jeunesse. « Parfois sa fougue, lui joue des tours (…) Je mets cela sur le compte de la jeunesse », déplore-t-il.

Sur le plan technique, l’ancienne gloire de la lutte, a particulièrement relevé que son fils « s’est laissé piéger en se laissant enfermer les deux mains ». Une erreur qu’il met également sur le compte de la jeunesse et qu’il faudra corriger à l’avenir. Et cet avenir, ce sera en mai prochain contre Tapha Guèye, le Tigre de Fass qui aura l’ambition de redonner du moral à son écurie en plein doute.

Dans tous les cas, Double Less qui rappelle qu’on apprend toujours des défaites, conseille à son fils d’être humble et de « se remettre en cause ». Ce conseil est bien sage si l’on se réfère à la brouille qui avait envenimé leurs rapports dans un passé récent.

L’on se souvient que Double Less avait « voulu récupérer » son fils qu’il avait « confié » à Balla Gaye 1. Seulement, le jeune lutteur avait refusé, car se sentant à l’aise auprès de son tuteur, par ailleurs, ami de son père. Cette page est désormais tournée, à la suite de médiations. Pour Double Less, désormais « cette histoire est derrière nous ».

Répondre à cet article

3768 Messages de forum