Accueil du site > Économie > « EAU SECOURS »

« EAU SECOURS »

mercredi 3 juin 2015

L’IMPLANTATION MASSIVE DES OPERATEURS INDUSTRIELS, MINIERS ET ENERGETIQUES DANS LA REGION DES NIAYES : UN PERIL POUR LES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET FONCIERES ….ET FINALEMENT UNE MENACE POUR LA VOCATION AGRICOLE DES NIAYES


Accueil > Texto « EAU SECOURS » L’IMPLANTATION MASSIVE DES OPERATEURS INDUSTRIELS, MINIERS ET ENERGETIQUES DANS LA REGION DES NIAYES : UN PERIL POUR LES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET FONCIERES ….ET FINALEMENT UNE MENACE POUR LA VOCATION AGRICOLE DES NIAYES

« EAU SECOURS » 0 inShare I-QUI SONT CES OPERATEURS, Où SONT-IL IMPLANTES ET QUE FONT-ILS ?

INDUSTRIES CHIMIQUES DU SENEGAL (ICS) :

  • Société contrôlée depuis 2014 par un Consortium indonésien et Indien (85%)

Elle est implantée dans l’Arrondissement de Méouane, Commune de Darou Khoudoss

  • Elle exploite depuis 1960 les gisements de phosphates de Taiba (ex CSPT) : après l’épuisement du gisement de Ndomor Ndiop en 1980, et de celui de Keur Mor Fall en 2003, c’est celui de Tobène qui est exploitée depuis 2003
  • Elle exploite depuis 1984 le complexe chimique de Darou I et depuis 2003 le complexe chimique Darou II qui produisent de l’acide phosphorique àpartir du phosphate 1.2 GRANDE COTE OPERATION (CGO) :
  • Société contrôlée par un Consortium Australo-Français (90%)
  • Implantée le long des Niayes sur une bande allant de Kayar à Lompoul
  • exploitée depuis 2014 le gisement de Zircon et titane de Diogo et planifie d’exploiter sur 25 ans les gisements de Diogo, Mboro, Fass Boye et Lompoul

Répondre à cet article

66 Messages de forum