Accueil du site > Actualités > Effets collatéraux du coup d’état manqué en Turquie : Ankara demande à Dakar la (...)

Effets collatéraux du coup d’état manqué en Turquie : Ankara demande à Dakar la fermeture des écoles Yavuz Selim

jeudi 1er septembre 2016

Le Sénégal va-t-il subir les contrecoups de la purge en cours en Turquie contre les partisans de Fethullah Gülen ? La réponse est visiblement « oui », si l’on en croit l’organe « Daily Sabah » appartenant au groupe de communication « Turkuvaz Media Group » qui centralise et oriente la propagande de l’AKP, le parti du Président Recep Tayyip Erdo ?an au pouvoir.


Selon cet organe de communication politique proche du régime turc, le Sénégal figure en bonne place des cibles de Recep Tayyip Erdo ?an dans sa purge anti-gülenniste, pour une raison principale : Il y aurait 15 écoles au Sénégal dont l’existence est l’œuvre de Fethullah Gülen. Le régime au pouvoir en Turquie accuse ce dernier d’être à l’origine du coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier. L’ennemi juré du président Erdogan a nié en bloc ces accusations, ce qui n’a pas empêché la Turquie de demander à quatre reprises son extradition au gouvernement américain qui ne s’y est pas encore plié.

C’est donc dans ce contexte tendu que la puissante machine de propagande du Président Recep Tayyip Erdo ?an a fuité des informations via « Daily Sabah » et selon lesquelles, la Turquie exerce depuis quelques semaines une pression à l’évidence inamicale pour que Dakar ferme les 15 établissements scolaires jugés proches de Fethullah Gülen. Car, Daily Sabah révèle que le Foreign Economic Relations Board’s (DE ?K) Senegal Business Council, le Conseil gouvernemental turc chargé des relations économiques entre la Turquie et le Sénégal, a dépêché une mission d’urgence à Dakar, le 24 août dernier. Cette délégation dirigée par ?hsan ?ahin, le président de la Commission turque des relations économiques extérieures, aurait pris langue avec des officiels du Sénégal qui leur « ont promis de prendre les mesures nécessaires à cet égard », indique « Daily Sabah ».

Le président de la Commission turque des relations économiques extérieures a aussi déclaré à « Daily Sabah », l’organe de propagande de Recep Tayyip Erdo ?an, que « le gouvernement du Sénégal a promis de prendre les mesures nécessaires pour fermer les 15 écoles gulennistes et que des officiels de l’Éducation nationale du Sénégal ont même tenu une réunion sur la question alors que la délégation turque était encore à Dakar ».

 ?hsan ?ahin a enfin révélé qu’une délégation du gouvernement du Sénégal se rendra en Turquie en fin septembre. Affaire à suivre…

EnQuête

Répondre à cet article

2 Messages de forum