Accueil du site > Actualités > Exclusif - Bisbilles avec Amadou Bâ, Youssou Ndour, Mame Mbaye Niang… (...)

Exclusif - Bisbilles avec Amadou Bâ, Youssou Ndour, Mame Mbaye Niang… Pourquoi Mimi est dans tous les fronts...

vendredi 7 mars 2014

Il est de notoriété publique que les relations entre le Palais et la Primature ne sont plus au beau fixe pour ne pas dire battent vraiment de l’aile. Ce, en dépit des timides démentis du camp de Mimi Touré. Aujourd’hui, plus que jamais, le fossé semble se creuser entre le Chef de l’Etat et celle que l’on surnomme la dame de fer. Laquelle a réussi à forger son image via l’opération de traque des biens supposés mal acquis contre les anciens dignitaires du régime de Wade. Dans cette nouvelle posture particulièrement délicate, Mimi procède à des attaques placées contre un certain nombre de personnalités qui pourraient faire barrage à ses ambitions politiques.


De l’apogée, le Premier ministre ne peut que constater son déclin dont le compte à rebours à déjà été déclenché. Mais, que reproche-t-on au chef du gouvernement ? Trop de pouvoir, dit-on ! Mais quoi qu’il en soit, Mme Touré, qui n’est pas née de la dernière pluie, ne veut point se laisser amener à l’abattoir. Dès lors, il va sans dire que sa survie politique passe par le musellement ou l’élimination tout simplement de tous ceux-là qui constituent un obstacle pour elle. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre les dernières attaques contre un certain nombre de personnalités notamment le ministre des Finances Amadou Bâ, celui des Transports Thierno Alassane Sall, du Secrétaire général du gouvernement Seydou Guèye, du ministre conseiller Youssou Ndour, de Mame Mbaye Niang de la haute autorité de l’aéroport (Ndlr : on lui a coupé toutes ses indemnités), du patron de Macky2012 Ibrahima Sall, entre autres personnalités… En effet, selon les sources de leral bien au fait de ce qui se trame dans les couloirs de la Primature, le camp de Mimi Touré serait derrière toutes ces sorties. Pour cause ? La raison est tout évidente, nous souffle-t-on.

Le Chef du gouvernement voit en la personne du ministre des Finances, Amadou Bâ, un potentiel successeur à la Primature. L’argentier de l’Etat du Sénégal, auréolé du succès de la dernière rencontre du Club de Paris, se positionne, selon beaucoup d’observateurs avertis, comme l’homme de la situation dans un contexte où la cadence peine à être accélérée. Sinon, confie, notre source : « Comment peut-on qualifier les attaques contre la personne de Amadou Bâ après la belle moisson de Paris, c’est complètement insensé ». Quid de Youssou Ndour ? Il constituerait le seul obstacle pour la mairie de Dakar d’où la sortie de certains apéristes de Gueule Tapée, Fass, Colobane, pour décrier ce choix. Idem pour le ministre Thierno Alassane Sall que le Premier ministre chercherait coûte que coûte à écarter pour avoir une mainmise sur la structure des cadres de l’Alliance pour la République (Apr). Et ce n’est pas tout, aussi bien Mame Mbaye Niang, Seydou Guèye, Ibrahima Sall que Abdoulaye Daouda Diallo… sont, pour entre autres raisons, dans le champ de tir l’actuel Chef du gouvernement.

Répondre à cet article