Accueil du site > Économie > Fin de la grève des travailleurs du pétrole et du gaz

Fin de la grève des travailleurs du pétrole et du gaz

vendredi 27 janvier 2012

Le Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz du Sénégal (SNTPGS) a décidé jeudi de lever son mot d’ordre de grève après avoir notamment obtenu des autorités compétentes une ‘’augmentation immédiate de 10.000 FCFA’’ de la prime de risque allouée aux travailleurs du secteur qui passera ainsi de 25 000 à 35 000 FCFA.


Les travailleurs du secteur avaient renouvelé de 72h, mercredi, leur mot d’ordre de grève relatif à la plateforme revendicative de la sous-section des transports hydrocarbures du SNTPGS et des conditions sociales des travailleurs au niveau de Touba Gaz. Ils avaient auparavant décidé dimanche un arrêt de travail de trois jours.

Les revendications du SNTPGS concernent l’application des accords du protocole de 2006 relatif à la participation du patronat à la coopérative d’habitat des travailleurs, la revalorisation de la prime de risque et la réintégration des travailleurs licenciés abusivement selon eux par Touba Gaz.

Selon un communiqué transmis à l’APS, les représentants du syndicat ont décidé ‘’de lever immédiatement le mot d’ordre de grève’’ après des négociations avec le gouvernement, représenté par le ministre de l’Energie Karim Wade, et les représentants des sociétés de transport routier d’hydrocarbures.

Les parties concernées ont à cette occasion notamment convenu d’une ‘’augmentation immédiate de 10 000 F CFA de la prime de risque qui passe de 25 000 F CFA à 35 000 F CFA’’.

Selon cette source, ‘’il sera procédé à une seconde revalorisation avant le 1er juillet 2012 dans le cadre de l’actualisation des tarifs de transport routier d’hydrocarbures conformément au procès-verbal du 09 décembre 2011’’ signé par les travailleurs et les transporteurs.

La réunion a par ailleurs retenu d’organiser, ce vendredi, une rencontre réunissant les différentes parties concernées pour identifier, en présence du directeur du Cadastre, ‘’le site à attribuer à la coopérative d’habitat conformément aux instructions du Président de la République’’, Me Abdoulaye Wade.

Parmi d’autres décisions annoncées, le communiqué cite une rencontre prévue ‘’dans les plus brefs délais’’ entre le ministre en charge de l’Energie Karim Wade, le président directeur général de Diprom (Distribution de produits métalliques) ‘’pour discuter de l’application de la législation sociale dans ces entreprises’’.

S’y ajoute la mise en place d’un groupe de contact ‘’pour un suivi de la mise en œuvre des points évoqués ci-dessus et pour des rencontres périodiques prévues’’ entre les parties concernées, compte non tenu de la promesse du ministre de tutelle d’accompagner les travailleurs du secteur dans l’élaboration d’une convention collective.

Répondre à cet article