Accueil du site > Culture > Grand Serigne de Dakar : au début, était un ’’étranger’’ venu de (...)

Grand Serigne de Dakar : au début, était un ’’étranger’’ venu de Coki

mardi 9 octobre 2007

Alioune Diagne Mbor raconte à propos du Grand Serigne de Dakar que tout est parti de l’arrivée dans la future capitale d’un notable originaire de Coki et marabout de surcroît. Amadou Diop est accueilli par un dignitaire lébou qui lui permet d’ouvrir un daara (école coranique).


Puis, il lui donna sa fille en mariage, d’où naquit Dial Diop qui plus tard le premier Grand Serigne de Dakar. ’’Ce Amadou Diop était appelé +Goudi Diop+, car c’était un étranger qui était venu la nuit chez les lébou’’, rappelle M. Diagne avant de préciser que concernant le Grand Serigne de Dakar, il ’’n’est ni un roi, ni un combattant encore moins un chef’’.

’’C’est la dernière des fonctions dans l’organisation institutionnelle de la collectivité léboue de Dakar’’, selon M. Diagne, par ailleurs président de l’Association des amis de la nature (ASAN).

Dial Diop, après avoir fait l’école de son père, dirigeait les prières avec ses amis et on l’appelait ’’Serigne ndakarou’’.

A 70 ans révolus, Amadou Diop, le père de Dial Diop, se retire et les Lébou sentent une urgence pour la relève. ’’Il manquait un juge. Et, comme les fonctions de juge sont confiées à une famille, qui devait être d’une neutralité sans faille, les Lébou ont pensé à la famille de Dial Diop’’, renseigne M. Diagne.

Gagnés par la piété de Dial Diop, les lébou le choisissent ’’Serigne de Ndakarou’’, indique Alioune Diagne Mbor selon qui, bien que d’une mère lébou et d’un père ’’étranger’’, Dial Diop répondait bien aux critères de juge pour la collectivité lébou de Dakar.

Répondre à cet article

1600 Messages de forum