Accueil du site > Actualités > Idrissa Seck répond à Me Wade : « C’est une déclaration d’une extrême gravité (...)

Idrissa Seck répond à Me Wade : « C’est une déclaration d’une extrême gravité venant d’un chef d’Etat en exercice »

jeudi 9 février 2012

Idrissa Seck, qui était au procès des jeunes de Rewmi, n’a pas attendu longtemps pour répondre au chef de l’Etat qui a déclaré avoir arrêté le procès contre son ancien Premier ministre dans le cadre des chantiers de Thiès. « Le pays est en danger », précise d’emblée le candidat de la coalition Idi4President. Avant d’ajouter que lorsqu’un chef d’Etat en exercice avoue publiquement que les magistrats sont sur sa dictée, c’est extrêmement grave. « Ce sont les magistrats qui sont interpellés », poursuit Idrissa Seck qui insiste sur l’extrême gravité de cette déclaration.


Répondre à cet article