Accueil du site > Économie > Khelcom : Serigne Moustapha Saliou cultive 62 tonnes d’arachides, 60 ha de (...)

Khelcom : Serigne Moustapha Saliou cultive 62 tonnes d’arachides, 60 ha de maïs, 50 ha de sésame...

lundi 17 novembre 2008

Neuf cents talibés, soixante-six tracteurs dernier cri et 30 millions de francs Cfa en carburant pour semer 62 tonnes d’arachides sur une surface de 1 300 ha, faire du mil sur 1 050 ha, sans oublier les autres variétés que sont le niébé avec ses 30 ha, le maïs sur 60 ha et le sésame sur 50 ha. Serigne Moustapha Saliou Mbacké s’est ainsi résolument engagé dans l’hommage constant à son père, en poursuivant son œuvre dans le travail de la terre à Khelcom. Et les premières récoltes des champs qu’il exploite à Darou Minane, Xosnoule Mahab et Touba Bélèle, débutent le samedi 22 novembre prochain.


Si onze mois après sa disparition, la Ummah islamique continue de pleurer Serigne Saliou Mbacké, par contre, les talibés et les terres de Khelcom peuvent sécher leurs larmes et remercier le ciel. En effet, Serigne Moustapha Saliou Mbacké, l’un des fils les plus lettrés du défunt khalife général des mourides, s’est résolument engagé dans l’hommage constant à son père, le dernier fils de Khadimou Rassoul sur terre, en poursuivant son œuvre dans le travail de la terre. Ainsi, pour perpétuer sa mémoire et faire en sorte que Khelcom demeure le poumon économique du Baol, voire du Sénégal, le deuxième fils de Serigne Saliou Mbacké s’est investi, sans tambour ni trompette, dans le travail de la terre à l’image de son illustre père.

Ainsi, après avoir soutenu depuis toujours que l’autosuffisance alimentaire ne s’arrête pas à la culture du riz, le frère cadet de Serigne Cheikh Saliou Mbacké n’a pas lésiné sur les moyens pour l’exploitation des trois daras que sont ceux de Darou Minane, de Xosnoule Mahab et celui de Touba Bélèle. Ces daras qui couvrent une superficie de 9 000 ha, correspondent aux daras numéro 12, 7 et 3. Et il a été mobilisé environ neuf cents talibés, soixante-six tracteurs dernier cri et 30 millions de francs Cfa en carburant pour semer 62 tonnes d’arachides sur une surface de 1 300 ha. Quant au mil, il a été semé sur 1 050 ha, sans oublier les autres variétés que sont le niébé avec ses 30 ha, le maïs sur 60 ha et le sésame sur 50 ha.

Comme pour rappeler que son défunt père faisait du travail de la terre, un important moment de prière, de recueillement et d’éducation islamique et ne ménageait aucun effort pour faire de Khelcom le plus grand projet agricole jamais réalisé au Sénégal, Serigne Moustapha Saliou Mbacké compte, chaque année, multiplier les moyens dans l’exploitation des trois daras relevant de son autorité. Et selon Serigne Amessatou Mbacké, responsable des chantiers agricoles de Serigne Moustapha Saliou, ‘la moisson débutera le samedi 22 novembre prochain et tous les talibés mourides y sont conviés’.

Toutefois, tient-il à préciser, ‘pour ce qui est du fruit de cette récolte, on y prélèvera d’abord la Zakatt et une certaine quantité devant constituer les semences de l’hivernage prochain. Une fois cela fait, le reste sera distribué à la famille de Serigne Touba, de la famille de Serigne Moustapha Mbacké, l’aîné de Khadimou Rassoul, à celle de Serigne Mourtada Mbacké, comme le faisait son illustre père Serigne Saliou Mbacké’.

Répondre à cet article

290 Messages de forum