Accueil du site > Politique > L’heure des grandes manœuvres : Comment Macky Sall compte contrer Idy et ses (...)

L’heure des grandes manœuvres : Comment Macky Sall compte contrer Idy et ses futurs alliés

mardi 17 septembre 2013

Après le départ de « Rewmi » de « Benno bokk yakaar », l’heure est aux grandes manœuvres politiques. Le Président Macky Sall et son éternel rival politique, Idrissa Seck, sont en train de rivaliser d’ingéniosité, dans la perspective des futures batailles électorales. Le chef de l’Etat - même s’il semble dédramatiser la sortie du maire de Thiès des rangs de la mouvance présidentielle - n’en manœuvre pas moins, en fin politique, pour ne pas laisser le champ libre à ce dernier, dont le départ de la Coalition « Benno bokk yakaar » a précipité la recomposition, annoncée, depuis belle lurette, de la scène politique.


En effet, c’est un secret de Polichinelle que l’ancien Premier ministre Idrissa Seck et son parti, le « Rewmi », vont nouer des alliances fortes dans le dessein de voir émerger un puissant pôle qui s’érigera, sans aucun doute, comme un véritable contre-pouvoir.

Conscient de cet état de fait, le président de la République, Macky Sall, a, selon des sources concordantes, pris les devants, pour ne pas se laisser surprendre. D’ailleurs, dans l’entretien qu’il nous a accordé, et qui est paru dans notre édition d’hier, Seydou Guèye, Secrétaire général du gouvernement et porte-parole du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), avait déjà donné le ton : « Avec nos alliés, ceux de ‘Macky 2012’, et de ‘Benno bokk yakaar’, nous travaillons dans un esprit d’ouverture pour consolider et élargir la majorité autour du président de la République ».

A en croire nos interlocuteurs, le Président Macky Sall veut aller au-delà de la Coalition « Benno bokk yakaar ». « Le chef de l’Etat est un fin manœuvrier. Il ne dort pas sur ses lauriers. Il sait qu’il va vers des batailles politiques épiques. C’est pourquoi il travaille à renforcer davantage les bases de la mouvance présidentielle, en ratissant le plus large possible », indiquent nos sources. Et les principales cibles de Macky Sall sont, d’après nos informateurs, « les mouvements politiques, dont les leaders semblent avoir la même vision que lui, et des mouvements citoyens qui travaillent, sans calcul, pour le développement du Sénégal ».

Toujours selon nos sources, Thierno Lo, leader de l’Alliance pour la paix et le développement (Apd/Gëm sa bop), et Abdou Fall, chef de file de « Alternative citoyenne/ Andu Nawle », sont, entre autres, sur les tablettes du président de la République, dans la perspective de la mise en place du grand pôle présidentiel.

Le Populaire

Répondre à cet article