Accueil du site > Actualités > La mission d’observation de l’Union européenne renvoie Ousmane Ngom au Code (...)

La mission d’observation de l’Union européenne renvoie Ousmane Ngom au Code électoral

mercredi 22 février 2012

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne déplore les morts dans les différentes manifestations depuis le 27 janvier. Elle fait part de sa préoccupation quant à l’interdiction de manifester décrétée par le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom. Selon le journal Enquête, Thijs Berman et son équipe rappellent que le droit de manifester est reconnu par l’article 61 du Code électoral. Ils appellent à l’arrêt des violences et au respect du caractère pacifique que devait revêtir tout débat démocratique. Pour la mission, c’est le seul moyen pour permettre aux électeurs et électrices sénégalais d’exercer leur droit de vote en toute sérénité le 26 prochain.


Répondre à cet article