Accueil du site > Actualités > Le Premier ministre nie l’évidence et commet sa première bourde

Le Premier ministre nie l’évidence et commet sa première bourde

dimanche 19 août 2012

Pour le premier ministre Abdoul Mbaye, dix personnes n’ont pas été tuées par les inondations. Le Pm nie l’évidence et commet sa première bourde.


Les déclarations indélicates ne sont pas l’apanage du défunt régime. Les actuels tenants du pouvoir savent s’illustrer dans ce domaine et ce n’est Abdoul Mbaye, Premier ministre de son état qui nous démentira. Le chef du gouvernement a réfuté l’idée selon laquelle 10 personnes ont été emportées par les inondations. Selon le Pm, seule une personne a rendu l’âme des suites des désagréments causées par les pluies diluviennes. « Quand on dit dans les journaux qu’« quand on dit dans les journaux qu’il y a 10 personnes mortes dans les inondations (…), mes amis m’ont appelé de l’étranger pour me demander ce qui se passe. Dix personnes mortes à cause de l’eau seulement. Mais, ce n’est pas de l’eau seulement. Il y a une seule personne qui est morte à cause des inondations », a déclaré le Premier ministre en langue nationale. A l’en croire, les neuf autres personnes ont fait les frais des mauvaises constructions qui foisonnent à Dakar.

Dans la nuit du lundi au mardi, dix cas de décès ont été enregistrés après que le ciel a ouvert ses vannes sur le pays. A Yarakh, 6 personnes dont une femme enceinte et deux nouveaux nés sont passés de vie à trépas suite à l’effondrement d’un mur sur les baraques. D’autres décès ont été enregistrés à Grand-Médine, Grand-Yoff et Podor

Répondre à cet article