Accueil du site > Économie > Le Sénégal pour abriter la conférence 2015 de l’OMD sur les technologies de (...)

Le Sénégal pour abriter la conférence 2015 de l’OMD sur les technologies de l’information

jeudi 15 mai 2014

Le Sénégal a été choisi pour abriter la prochaine conférence-exposition de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) sur les technologies de l’information (TI), prévue en mai 2015, et qui se tient pou la première fois en Afrique, apprend-on du Bureau des relations publiques et de la communication des douanes sénégalaises.

"’L’administration des douanes du Sénégal aura l’insigne honneur d’abriter la prochaine conférence & exposition de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) sur les technologies de l’information (TI), prévue au mois de mai 2015.

La décision a été officialisée, la semaine dernière, à l’occasion de la tenue de la conférence 2014 de l’OMD sur les TI en Australie", peut-on lire dans un communiqué reçu dudit Bureau.

Le directeur général des douanes sénégalaises, Elimane Saliou Gningue, était à la tête de la délégation sénégalaise ayant participé à la conférence & exposition 2014 de l’OMD sur la TI, tenue du 5 au 7 mai dernier à Brisbane (Australie), sur le thème « La technologie de l’information en tant que catalyseur de la compétitivité économique ».

Selon ce communiqué, M. Gningue s’est dit « particulièrement honoré » par le choix porté sur le Sénégal pour abriter la prochaine édition, avant d’en remercier l’OMD, « au nom des plus hautes autorités et du ministre de l’Economie et des Finances (Amadou Bâ) ainsi que celui chargé du Budget », Mouhamadou Makhtar Cissé.

« A cette occasion, rapporte la même source, le secrétaire général de l’OMD, M. Kunio Mikuriya, a souligné le rôle important que jouent la douane et les autres services gouvernementaux dans le renforcement de l’efficacité aux frontières pour faciliter les échanges et les voyages transfrontaliers, notamment le tourisme, tout en faisant respecter les lois et règlements afin de sauvegarder les intérêts de l’Etat, de protéger la santé et la sécurité des citoyens ».

Le Sénégal « est la première terre africaine à recevoir cette grande rencontre internationale. Plus de 400 délégués venant des 177 pays membres de l’OMD sont attendus » à cette rencontre, lit-on dans le même communiqué.

« Ce rendez-vous sur les TI constituera un nouveau jalon dans le processus de modernisation des administrations africaines. Ce sera également une belle opportunité pour le secteur privé en raison de la forte demande desdites administrations, qui tiennent à travers ces instruments intelligents un bon raccourci pour combler les gaps », précise-t-il.

BK/ASG


Répondre à cet article