Accueil du site > Actualités > Les écologistes attendent de Macky Sall « une gestion responsable » des (...)

Les écologistes attendent de Macky Sall « une gestion responsable » des ressources

jeudi 29 mars 2012

L’écologiste sénégalais Haïdar El Ali a déclaré, jeudi à Dakar, qu’il attendait du président élu Macky Sall, une « gestion responsable et durable » des ressources naturelles du pays pour un développement durable au profit de la population.


‘’Nous demandons au président Macky Sall une gestion responsable et durable des ressources naturelles, minières, fauniques, forestières et halieutiques du pays’’, a-t-il déclaré à l’APS.

L’écologiste s’exprimait en marge de l’ouverture du Congrès mondial des écologistes ou Global Green.

‘’Aujourd’hui, nous avons un nouveau président et nous sommes confiants qu’avec sa nouvelle équipe gouvernementale, nous allons vers le développement durable de notre pays, qui profitera aux populations’’, a-t-il estimé.

Selon lui, ‘’aucun gouvernement, aucun homme politique démocrate, soucieux de l’avenir de son pays, ne peut ignorer de se préoccuper de l’environnement’’. ‘’Macky Sall, comme les autres candidats au premier tour, sont tous soucieux de leur pays’’, a-t-il soutenu.

Présent à cette rencontre, Ousmane Tanor Dieng, Secrétaire général du Parti socialiste et ancien candidat à la présidentielle, a estimé que le congrès des écologistes est ‘’un clin d’œil au président nouvellement élu’’.

‘’Le président Macky Sall entendra certainement le message des écologistes réunis ici aujourd’hui’’, a-t-il affirmé. M. Dieng a rappelé aussi les relations qui les socialistes aux écologistes. Haïdar El Ali avait soutenu sa candidature au premier tour.

Le troisième Congrès mondial des écologistes ou Global Green, l’équivalent de l’Internationale socialiste, se tient pour la première fois en Afrique après Canberra (Australie) en 2001 et Sao Paolo (Brésil) en 2008.

La rencontre de Dakar a pour objectif ‘’d’écrire la nouvelle charte mondiale des écologistes’’ qui réunit l’ensemble des préoccupations écologiques au niveau planétaire. Il s’agira aussi de parler d’une seule voix pour Rio 20.

Le maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, le candidat recalé Ibrahima Fall et d’autres leaders sénégalais comme Amath Dansoko et Penda Mbow étaient aussi présents à la cérémonie d’ouverture.

Répondre à cet article