Accueil du site > Actualités > Les juges constitutionnels peuvent pacifier la vie politique, dit un (...)

Les juges constitutionnels peuvent pacifier la vie politique, dit un juriste

samedi 21 janvier 2012

L’universitaire Abdoulaye Dièye a souligné vendredi à Dakar le ‘’rôle extrêmement important’’ des juges constitutionnels dans la pacification de la vie politique.


Les juges constitutionnels ont un ‘’rôle extrêmement important’’ dans la mesure où ils doivent ‘’contribuer à faire baisser la fièvre politique’’, a-t-il dit lors d’un dîner-débat organisé par l’Amicale des administrateurs civils du Sénégal (AACS).

‘’Elections de 2012 et paix civile : contribution de l’AACS’’ était le thème de cette rencontre.

Pour que les juges constitutionnels puissent jouer ce rôle, il faut que ‘’les acteurs politiques [aient] la conviction qu’ils sont devant un arbitre impartial’’, a précisé M. Dièye, professeur de droit public à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

‘’Une justice constitutionnelle crédible est un instrument de pacification de la vie politique’’, a-t-il dit.

Le travail du juge constitutionnel ne doit pas seulement être bâti sur un argumentaire juridique, selon Abdoulaye Dièye. Il doit aussi se fonder sur ‘’la croyance’’ des citoyens à l’idée que ‘’la Constitution représente la mère des normes’’ de l’Etat.

Les juges constitutionnels sénégalais, les cinq membres du Conseil constitutionnel, doivent publier vendredi la liste des candidatures recevables à l’élection présidentielle du 26 février.

L’opposition conteste ’’la candidature anticonstitutionnelle’’ d’Abdoulaye Wade, le président sortant, qui a annoncé qu’il briguera les suffrages des Sénégalais, après avoir été élu en mars 2000 et réélu en février 2007.

Répondre à cet article