Accueil du site > Actualités > Les premiers missiles de Wade sur le Palais : “Macky a affecté deux gendarmes (...)

Les premiers missiles de Wade sur le Palais : “Macky a affecté deux gendarmes du Gign comme gardes du corps de son fils, Amadou Sall. Et chaque six mois….”

vendredi 21 novembre 2014

L’ancien Président de la République et Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais ne badine pas, dans ses nouveaux habits de catcheur de son successeur. En effet, en direction des attaques en règle contre Macky Sall, Me Abdoulaye Wade a lâché une bombe. Dans sa page Facebook visitée par Actusen.com, la “divinité libérale accuse l’actuel Président de la République d’avoir envoyé deux gendarmes payés par le contribuable sénégalais aux Usa comme gardes du corps de son fils.

“Depuis son accession au Pouvoir, le Président Macky Sall a affecté deux gendarmes du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale comme gardes du corps de son fils, Amadou Sall”, écrit Me Abdoulaye Wade. Poursuivant, ce dernier d’en rajouter cette couche assassine : “ces gendarmes assurent sa sécurité jusqu’à son école aux USA. Et, chaque six mois, on lui renouvelle ce personnel de sécurité et d’autres gendarmes sont affectés auprès d’Amadou Sall, l’enfant gâté de la République”.

Cette sortie de l’ancien locataire du Palais n’est qu’une des rafales qu’il compte larguer sur le maquis, dans la perspective du meeting du 21 novembre 2014. Et comme l’écrit Actusen.com, dans l’un des articles publiés ce 20 novembre, Me Abdoulaye Wade promet de cogner, sans retenue, son successeur. Qu’il entend noyer aussi bien dans l’affaire Arcelor Mittal que dans celle du pétrole dans lequel le frangin du chef de l’Etat, Aliou Sall, aurait trempé.

Actusen.com


Répondre à cet article