Accueil du site > Actualités > Les travailleurs des ex-agences dissoutes réclament « 3 mois d’arriérés de (...)

Les travailleurs des ex-agences dissoutes réclament « 3 mois d’arriérés de salaire et leur intégration dans l’ANPEJ

jeudi 30 janvier 2014

Le collectif des ex-travailleurs de quatre agences, ANEJ, AJEB, ANAMA et FNPJ dissoutes réclament le paiement des arriérés de de trois mois salaires. Réunis autour d’un cadre de concertation, ils exigent également le reversement intégral de tous ces travailleurs dans la nouvelle agence.


Lors d’une assemblée au centre incubateur des Parcelles assainies de Dakar, ce mercredi, les ex-travailleurs ont déclaré avoir décidé de se regrouper en une seule entité pour mieux défendre leurs intérêts. Ils n’écartent pas, non plus, de descendre sur le terrain pour mieux se faire entendre. Il faut noter que le 16 décembre dernier, le chef de l’Etat, Macky Sall, avait annoncé la suppression du Fonds national de promotion des jeunes (FNPJ), de l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (ANEJ), de l’Agence pour l’emploi des jeunes des banlieues (AJEB) et de l’Agence nationale d’appui aux marchands ambulants (ANAMA). Il avait promis que ces agences seraient supprimées et regroupées en une seule structure, devenue l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ) et placée sous la direction d’Amadou Lamine Dieng.

Répondre à cet article