Accueil du site > Politique > Macky Sall annonce un mandat présidentiel de cinq ans renouvelable une (...)

Macky Sall annonce un mandat présidentiel de cinq ans renouvelable une fois

mercredi 29 février 2012

Macky Sall, le candidat de la coalition ‘’Macky 2012’’, s’est engagé, s’il est élu à la tête de l’Etat, à proposer une réforme constitutionnelle visant, entre autres, à ramener la durée du mandat du président de la République à cinq renouvelable une seule fois, une disposition qu’il compte s’appliquer.


‘’Je proposerai une réforme constitutionnelle visant, entre autres, à ramener la durée du mandat du président de la République à cinq renouvelable une seule fois. Je m’appliquerai cette réforme’’, a dit, lors d’une conférence, M. Sall, qualifié pour affronter le président sortant Abdoulaye Wade au second tour.

‘’Si je suis élu pour sept ans, je m’engage à n’exercer qu’un mandat de cinq ans et cette réforme qui limitera le nombre de mandat à deux et la durée à cinq ans, ne pourrait plus faire l’objet de modification’’, a-t-il insisté.

Prié de dire s’il opterait pour un régime parlementaire, Macky Sall a dit que le Sénégal n’a pas de régime présidentiel. ‘’C’est un abus de langage, a-t-il dit. C’est un régime semi-parlementaire ou semi-présidentiel, parce qu’il, à la fois, les attributs d’un régime parlementaire et les attributs d’un régime présidentiel.’’

Selon lui, le gouvernement sénégalais, aujourd’hui, est soumis à la fois à l’autorité de l’Assemblée nationale qui peut voter une motion de censure et renverser le gouvernement. ‘’Ça ce sont les attributs d’un régime parlementaire. Dans un régime présidentiel, l’Assemblée ne peut pas renverser le gouvernement’’, a-t-il précisé.

Macky Sall a ajouté qu’en même temps, le gouvernement est responsable devant le président de la République qui nomme le Premier ministre et les ministres en relevant que dans le système sénégalais ‘’c’est le président de la République qui a reçu mandat du peuple par le suffrage universel direct’’.

‘’L’enjeu pour nous c’est d’avoir des démocrates qui respectent les équilibres et la Constitution. L’enjeu c’est aussi d’avoir un équilibre à l’Assemblée. Si nous avons des forces équilibrées, il va de soi que le président ne peut pas se permettre n’importe quoi’’, a-t-il expliqué.

‘’Nous n’avons pas de problème de régime, nous n’avons un problème de démocrates qui respectent la Constitution et un problème d’équilibre des forces à l’Assemblée nationale’’, a poursuivi le candidat de la coalition ‘’Macky 2012’’, promettant que lui et son équipe vont ‘’quand même équilibrer’’ le système politique ‘’de façon à avoir quelqu’un à la tête de l’Etat plus de dix ans’’

Répondre à cet article