Accueil du site > Actualités > Macky Sall est-il l’otage d’un lobby homosexuel ? (Par Cheikh Yérim (...)

Macky Sall est-il l’otage d’un lobby homosexuel ? (Par Cheikh Yérim Seck)

mardi 20 mars 2012


Tout est parti d’une question qui lui a été posée à l’occasion d’une conférence de presse, au tout début de la campagne électorale de l’entre-deux tours. Macky Sall a répondu qu’il fallait "une gestion moderne" de la question de l’homosexualité. Il était loin de se douter qu’il venait là de lever un lièvre que ses adversaires vont agiter tout au long de la campagne à l’effet de le discréditer. Pape Diop, Farba Senghor, Mamadou Seck... ont rué dans les brancards et se sont saisis de ce bout de phrase pour crier à l’ignominie dans un pays musulman et conservateur, resté très hostile à l’homosexualité. Certains leaders libéraux sont allés plus loin, amalgamant cette forme de tolérance de Macky Sall envers l’homosexualité avec son appartenance suppposée à la franc-maçonnerie. Jean-Paul Dias et Me Elhadji Diouf, polémistes de la coalition Macky 2012, ont riposté, assénant que les homosexuels et les pédophiles sont à rechercher au palais. "Le seul franc-maçon que je connaisse, c’est Abdoulaye Wade, qui l’a reconnu", a chargé Me Diouf. Mais sans réussir à faire taire une polémique qui s’amplifie à mesure qu’approche l’échéance cruciale du 25 mars, date du second tour de la présidentielle. Résolu à pousser jusqu’au bout l’idée que Macky Sall est l’otage d’un lobby homosexuel, le camp présidentiel chuchote depuis hier que le candidat de la coalition Macky 2012 a passé le weekend du 17 au 18 mars à Saly en compagnie du socialiste français Jack Lang et du promoteur de lutte sénégalais Luc Nicolai. Que recouvrent toutes ces insinuations malveillantes ? Une seule certitude : le débat en perspective du second tour est de plus en plus malodorant. Où sont les projets de société ?

Répondre à cet article