Accueil du site > Actualités > Macky stoppe l’Ige qui était aux trousses de Cheikh Amar

Macky stoppe l’Ige qui était aux trousses de Cheikh Amar

vendredi 31 octobre 2014

Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ, avait déclaré lundi à l’Assemblé nationale que l’Inspection générale d’Etat (Ige) fouillait Cheikh Amar qui avait reçu du régime de Wade la somme de 8 milliards de Fcfa, dans le cadre des décrets d’avance, pour le phosphatage des terres à Matam.


Mais cette enquête n’ira nulle part car, selon Cheikh Amar, qui s’est confié à « Enquête », le président Macky Sall, lui-même, lui a donné l’autorisation de poursuivre ses travaux à la société minière de Matam. « Quand il (Macky Sall : Ndlr) est arrivé à la magistrature suprême, il avait la possibilité d’abroger le décret, mais il ne l’a pas fait. Après deux mois, il m’a appelé et il m’a écrit une lettre pour me le confirmer », déclare Cheikh Amar. « Aujourd’hui, c’est une affaire qui est derrière nous. Je remercie le Président pour ça. Je pense que je ne vais pas le décevoir. Je suis un patriote, je veux préserver les intérêts du Sénégal. Il ne faut pas que les gens viennent d’ailleurs piller nos ressources alors que les populations ne peuvent pas en bénéficier », déclare Cheikh Amar, en marge de la visite du chef de l’Etat, Macky Sall, sur le site de la Société minière de Matam. Avec Seneweb.com

Répondre à cet article

1 Message