Accueil du site > Actualités > Mansour Sy Djamil sur l’agence de sécurité de proximité : "On ne peut pas (...)

Mansour Sy Djamil sur l’agence de sécurité de proximité : "On ne peut pas laisser passer ce qui ressemble à la jeunesse hitlérienne"

lundi 18 novembre 2013

La création de l’agence nationale de sécurité de proximité continue de susciter la polémique même au sein de la mouvance présidentielle. C’est le cas du député Mansour Sy Djamil qui a déclaré qu’on ne peut pas laisser passer ce qui ressemble à une milice.


« Quand il y a un problème de sécurité, on renforce les structures officielles, notamment l’Armée, la Gendarmerie et la police. On ne crée pas une milice parallèle, une agence de sécurité qui renvoie à la milice de Laurent Gbagbo, de Blaise Compaoré ou aux calots bleus d’Abdoulaye Wade », alerte le député dans les colonnes de L’Obs. « On ne peut pas laisser passer ce qui ressemble à la jeunesse hitlérienne car c’est un problème de démocratie », a dit le marabout. Et à ce propos, il s’étonne sur le silence des partis de gauche. « Il faut que ces partis de gauche disent au président Macky Sall que ce qu’il est en train de faire n’est pas bon pour le Sénégal car, c’est une agression », confie-t-il. Pour lui, l’Etat doit garder le contrôle exclusif de l’exercice de la violence légitime. Et le marabout de signaler que « l’expérience des calots bleus de Wade est assez suffisant pour ne pas accepter la création de milices ».

Répondre à cet article