Accueil du site > Actualités > Marché de gré à gré portant sur des paratonnerres : Quand Mbaye Ndiaye singe (...)

Marché de gré à gré portant sur des paratonnerres : Quand Mbaye Ndiaye singe Ousmane Ngom

jeudi 21 février 2013


Les sénégalais vont finir par mettre tous les politiciens dans le même sac. Si ce n’est déjà fait. En tout cas, au vu des dernières informations ayant trait au marché passé par entente directe entre Youssouf Saleh et Mbaye Ndiaye, ex-ministre de l’Intérieur sous le nouveau régime, c’est à croire que les pratiques tant décriées sous Wade ont de beaux jours devant elles.

Et pour l’illustrer de manière à éclairer la lanterne de plus d’un, Libération révèle que le marché en question, d’un montant de 3 milliards FCFA, portait sur l’achat de paratonnerres par le ministère de l’Intérieur alors dirigé par Mbaye Ndiaye. Il a été examiné le 04 septembre 2012 et enregistré par la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) sous le numéro F1052/12. L’heureux attributaire n’est personne d’autre que Youssouf Saleh, patron de la société Savem et gérant de Magicland.

En procédant ainsi, des dignitaires du nouveau régime tentent de recycler des hommes d’affaires de l’ancien régime en leur faisant des faveurs qui ne serraient pas désintéressées, relève Libération. Qui rappelle que c’est le même Youssouf Saleh que Ousmane Ngom ne s’était pas gêné à servir. En atteste le marché de 350 millions FCFA portant sur la fourniture de tentes après un appel d’offres du ministère de l’Intérieur. Mais la procédure avait été torpillée pour permettre à Sevam de gagner le marché. Mais la société Gandiol alerta l’Armp qui cassa le marché.

Répondre à cet article