Accueil du site > Culture > Mbaye Dieye Faye se fâche avec Xippi

Mbaye Dieye Faye se fâche avec Xippi

dimanche 14 octobre 2007

Samedi, pour la soirée de la Korité Mbaye Dieye Faye était programmé à l’affiche du Thiossane de Youssou Ndour. Il n’a pas pu faire sa prestation faute de matériel.


Le percussionniste de Youssou Ndour a expliqué sur les ondes de Walf fm l’espèce de sabotage dont il a été victime hier soir. Alors qu’il devait monter sur scène aux alentours de minuit, il a constaté l’absence totale de matériel mis à sa disposition. Il a alors téléphoné au responsable de Xippi, qui l’a renvoyé à Ndiaga Ndour. D’après Mbaye D. Faye, personne ne lui a répondu. Et il a dû annuler sa soirée, avec sa Guest-Star Alioune Mbaye Nder. Très remonté, alors qu’il a déjà été victime d’un incident similaire, il a promis de ne plus jouer au Thiossane.

Article de Abdou Rahmane MBENGUE, Sudonline :

Sa soirée Korité au Thiossane sabotée : Mbaye Dièye Faye accuse Jololi

Ceux qui avaient fait le déplacement au Thiossane samedi dernier pour passer la soirée de Korité avec Mbaye Dièye Faye sont restés à la porte. La soirée a été annulée faute de matériel de sonorisation. Le percussionniste chanteur dénonce un nouveau coup fourré de la part de Jololi.

Mbaye Dièye Faye n’est pas près d’oublier sa Korité 2007. Programmée en live au Thiossane avec son groupe le Rimbi Rimbi, sa soirée n’a pas pu se tenir, faute de matériel de sonorisation... ‘Quand je suis entré à Thiossane vers les coups de minuit, je n’ai trouvé que des tapis’, ironise le percussionniste, joint hier soir par téléphone. Il parle ouvertement de torpillage orchestré par Jololi, la boîte de production mise en place par Youssou Ndour, patron du Super Etoile. Mbaye Dièye Faye accuse nommément Ndiaga Ndour, le frère de Youssou, d’avoir saboté sa soirée. Car, d’après lui, comme cela se fait habituellement, ‘quand c’est Thiossane qui organise le spectacle, c’est Jololi, par l’intermédiaire de Ndiaga Ndour, qui met à disposition le matériel de sonorisation’. ‘Et j’avais les assurances de Ndiaga Ndour qu’à 17 h, tout le matériel serait sur place’, indique le percussionniste indigné. Pourtant, des garanties lui ont été fournies plusieurs fois dans la journée du samedi quant à la bonne tenue de la soirée Korité.

Seulement, d’après l’auteur de Blocass, les propos du frangin de You étaient en porte-à-faux avec la réalité. Car, dans le même temps, ses collaborateurs présents à la rue 10 lui assuraient que sur place, rien n’est encore livré. Pourtant, jusque tard dans la nuit, Mbaye Dièye Faye espérait animer la soirée Korité au Thiossane.

Habituellement, c’est le Super Etoile qui se produit sur les lieux les jours de grosse affluence. Mais empêché, Youssou Ndour a demandé, par le biais de Mara Dieng, le co-gérant de la boîte, à Mbaye Dièye Faye et son groupe d’occuper la scène. Le percussionniste n’a été averti que la veille, rectifiant ainsi son agenda. ‘Je devais jouer au Magic Land, mais j’ai annulé parce que le Thiossane est une grande boîte et ne doit pas rester vide le soir de Korité’, indique le chef du Rimbi Rimbi. Malgré le délai très court, l’évènement est monté à coups de spots publicitaires. L’artiste lui-même passera sur le petit écran pour demander ses admirateurs de le retrouver au Thiossane pour ce qui devait être la ‘grande soirée du retour’ avec en prime des invités spéciaux, dont Youssou Ndour. Ç‘aurait dû être le premier concert de Mbaye Dièye Faye après une absence de trois ans à la rue 10. Mais le rendez-vous spécial de la Korité ne sera pas honoré. ‘Pour sauver mon image de marque, et par respect pour mes fans, j’ai demandé à ce qu’on annule la soirée. Parce que jusqu’à une heure du matin, plus de 300 personnes étaient massées devant le Thiossane, alors que le matériel n’arrivait toujours pas’, explique Mbaye Dièye Faye.

Quelques minutes avant de prendre cette décision, il dit avoir tenté de joindre, en vain, Ndiaga Ndour et Mara Dieng. Et pour lui, ce ne sont pas les désagréments du réseau mobile qui expliquent qu’il tombe subitement sur leurs répondeurs. A l’en croire, la volonté de gâcher sa fête est sans équivoque. ‘Car, il n’y a jamais eu de problème au Thiossane quand c’est Youssou Ndour et le Super Etoile qui jouent’, compare Mbaye Dièye Faye qui a décidé d’ailleurs de ne plus se produire dans ce night-club.

Ndiaga Ndour, mis en cause dans cette affaire n’a pas voulu se prononcer. Et le co-gérant du Thiossane, Mara Dieng, que nous avons joint par téléphone hier soir, minimise l’incident. ‘C’est un malentendu’, avance-t-il, tout en précisant qu’il ne s’occupe pas des questions d’organisation de la scène. ‘C’est Ndiaga qui loue la sono, explique-t-il. Même quand Youssou joue, c’est comme ça que ça se passe. Alors samedi dernier, il a eu des problèmes pour mettre la main sur le matériel. Son fournisseur habituel lui a fait faux-bond’.

‘Trop, c’est trop !’, semble dire de son côté l’auteur de Blocass. Car, il a encore en travers de la gorge plusieurs mésaventures de ce genre, survenues entre lui et le proche entourage de Youssou Ndour. A ses yeux, les signaux sont suffisamment clairs pour l’édifier sur la volonté de Jololi de lui mettre le bâton dans les roues. Les coups fourrés de la part des collaborateurs de son patron au Super Etoile se sont multipliés depuis ces derniers temps. En fait, le ratage de la Korité 2007 a failli être un remake encore plus malheureux de celui du 25 décembre 2005. Avec les mêmes acteurs, et presque le même scénario. Il y a deux ans, le cadeau de Noël que Mbaye Dièye Faye voulait offrir à ses fans a été empoisonné par les mêmes histoires de matériel jamais livré. ‘A 3 h du matin, la sono n’arrivait pas. J’ai alors ordonné à ce qu’on arrête la vente des billets et qu’on rembourse ceux qui avaient déjà acheté’, se souvient Mbaye Dièye Faye. En l’absence du matériel, la soirée de Noël a été simplement mutée en tanebeer (séance de tam-tam nocturne), pour ne pas offusquer le public qui s’était déplacé au Thiossane. Sans doute échaudé par ce précédent, le patron du Sing-Sing rythmes n’a pas voulu, cette fois-ci, autoriser la vente des billets avant d’être sûr qu’il se produira sur scène.

Pour une source proche de l’entourage du batteur-chanteur, ‘les gars de Jololi sont simplement jaloux du succès montant de Mbaye Dièye Faye. Ils ont peur de son public, ils pensent qu’à la longue, il va finir par faire de l’ombre à Yousssou Ndour’. Elle évoque les nombreuses tentatives de freiner l’ascension du percussionniste devenu chanteur à succès. ‘Après le concert de Bercy 2005, Mbaye Dièye devait animer des soirées en France, ils lui ont fait annuler ses dates sous prétexte que le Super Etoile devait poursuivre sa tournée dans l’Hexagone. Seulement, la tournée n’a jamais eu lieu’, dénonce notre interlocuteur, fidèle compagnon du percussionniste. La même source relate un incident survenu au mois mars dernier quand, devant se produire à Saint-Louis, ‘Mbaye Dièye Faye s’est vu opposer le refus de jouer avec des instruments de Jololi, dont un amplificateur pour guitare, un clavier et une batterie’. Mis devant le fait accompli, l’auteur de Songoma avait dû se rabattre sur la location pour tenir sa soirée. D’autres accrocs sont plus connus du public. Il y a quelques mois, des fils de Mbaye Dièye Faye ont été interdits d’accès au Thiossane, sous prétexte qu’ils devaient payer le ticket comme tout le monde. Un début de bagarre avait éclaté.

Mbaye Dièye Faye, lui-même, n’est plus à convaincre qu’il n’est plus en odeur de sainteté chez Jololi. Son dernier album Blocass, dont l’anniversaire de sortie devait coïncider avec la soirée ratée de la Korité, a été produit par Major Production, une structure de Babacar Lô. En fait, Jololi n’a produit que la première cassette du percussionniste de Youssou Ndour, Oupou kaay, sorti dans les années 90. Entre la boîte de production et le chanteur-batteur, le clash est intervenu quand il s’est agi de faire une version internationale de cet album. ‘Jololi était très peu emballé par l’idée et le projet n’a pas abouti’, rappelle Mbaye Dièye Faye qui dénonce là aussi de basses manœuvres.

Répondre à cet article