Accueil du site > Politique > Me Wade : ‘’Je ne cherche pas l’intérêt des toubabs (occidentaux), mais celui (...)

Me Wade : ‘’Je ne cherche pas l’intérêt des toubabs (occidentaux), mais celui des Sénégalais. Les Américains et les Français ne sont pas les patrons des Sénégalais"

dimanche 5 février 2012

Abdoulaye Wade, candidat de la coalition Forces alliées (FAL 2012), a fait part dimanche à Mbacké (centre), de sa volonté et de son engagement à construire le Sénégal « à l’image des pays développés », estimant que le pays est à la pointe de l’émergence dans beaucoup de domaines.


‘’Partout dans le pays, nous avons fait des réalisations. En 2000, le revenu par capita était de 500 dollars. Aujourd’hui, il est à 1.350 dollars (700.000 francs CFA). Ceci place notre pays dans la deuxième catégorie, qui aspire à être un pays émergent’’, a dit Me Wade, lors d’un meeting.

Un accent particulier a été mis dans le secteur de l’agriculture, a rappelé le chef de l’Etat sortant qui a annoncé en même temps la mise en place d’une caisse de sécurité sociale pour les paysans.

Selon Me Wade, des avancées considérables ont été notées dans les secteurs de la jeunesse et de l’éducation. Le candidat des FAL 2012 a promis la construction de centres de formation dans chaque département et la construction de l’université des métiers.

Abdoulaye Wade est revenu sur la loi sur la parité qui constitue, selon lui, ‘’une première dans le monde et donnera aux femmes un épanouissement intégral’’.

En matière de santé, le président Wade a dit qu’il envisageait l’érection des centres de santé en hôpitaux, non sans parler du Plan sésame qui a ‘’beaucoup aidé les personnes du troisième âge’’.

‘’Je ne cherche pas l’intérêt des toubabs (occidentaux), mais celui des Sénégalais. Les Américains et les Français ne sont pas les patrons des Sénégalais. Personne ne peut nier notre force’’, a martelé le chef de l’Etat sénégalais.

‘’Ce scrutin intéresse fortement l’étranger, raison pour laquelle certains ne sont pas contents de mon engagement à la défense des pays africains’’, a-t-il dit. L’opposition, la société civile et des partenaires internationaux du Sénégal sont opposés à candidature en 2012.

A Mbacké, avant l’intervention du candidat des FAL 2012, son directeur de campagne, Souleymane Ndéné Ndiaye, a demandé aux leaders locaux de cesser les querelles intestines et de n’avoir pour objectif que la réélection de Me Wade dès le premier tour.

‘’Engagez-vous à réaliser cet objectif ensemble et nous vaincrons’’, a-t-il lancé. Me Ndiaye est par ailleurs le Premier ministre.

Le leader du PDS a enregistré l’adhésion d’Alioune Diop de Diourbel, un ancien responsable Parti socialiste et de Bennoo Siggil Senegaal dans cette ville. ‘’Il compte organiser dans les jours qui viennent un meeting de ralliement’’, a appris par ailleurs l’APS.

Le chef de l’Etat est arrivé dimanche à Touba vers 13h20 à bord d’un hélicoptère. Tout de blanc vêtu, il s’est ensuite rendu à Gouye Mbind où il a été reçu par le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké.

Rien n’a filtré de leur entretien. Après la prière de Tisbar (de la journée), Abdoulaye Wade, adepte de cette confrérie, s’est recueilli au mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme.

Répondre à cet article