Accueil du site > Actualités > Ministère de l’Intérieur : Arona Sy devient conseiller à la sécurité

Ministère de l’Intérieur : Arona Sy devient conseiller à la sécurité

mardi 24 avril 2012

Le commissaire Tamsir Diouf Diakhaté va diriger le commissariat central de Dakar où il remplace son collègue Arona Sy, nommé conseiller à la sécurité dans le cabinet du nouveau ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye, a appris l’APS de sources sures, mardi.


‘’Je ne suis pas officiellement informé de cette nomination. Toutefois, la note d’affectation a été faite hier soir (lundi) et transmise au ministre pour signature. Je ne suis pas sûr qu’elle ait été signée, mais c’est possible que cela ait été le cas aujourd’hui’’, a confie une source policière.

Un autre contact a signalé à l’APS que le commissaire Sy intègre le cabinet du ministre de l’Intérieur comme « conseiller sécurité » et il est remplacé au commissariat central par Tamsir Diouf Diakhaté. ‘’Celui-ci a marqué de son empreinte le commissariat spécial de Touba’’, à 194 Km de Dakar.

‘’Arona Sy n’a assuré que ce qu’il devait assurer, mais depuis quelques mois, il est exposé à l’opinion et surtout aux médias’’, a relevé la même source. M. Sy s’est illustré dans le maintien de l’ordre lors de manifestations politiques, en 2011 et début 2012.

La vigueur de ses interventions a été critiquée par l’ancienne opposition et des organisations de la société civile ou de défense des droits de l’homme, qui ont déploré des bavures commises par des policiers intervenant dans le centre-ville de Dakar.

A ces effets, le commissaire Arona Sy et l’ancien ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom, sont cités particulièrement dans une plainte en justice par la famille de feu Mamadou Diop.

Ce jeune militant de l’opposition a été tué dans des circonstances non encore élucidées, fin janvier, lors d’une manifestation contre la validation de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade.

Toutefois, divers acteurs politiques ont eu à saluer le professionnalisme de la police qui a encadré, en cette période, des manifestations sans bavure, dont le 19 mars et le 23 juin 2011.

Répondre à cet article