Accueil du site > Politique > « Mon avenir politique n’est pas lié à celui de Niasse »

« Mon avenir politique n’est pas lié à celui de Niasse »

vendredi 2 mars 2012

Le leader du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie / Takku Défarrat Sénégal (Rsd/Tds), Robert Sagna refuse de lier son avenir politique à celui de Moustapha Niasse, le candidat de Bennoo Siggil Senegaal à la présidentielle du 26 février dernier, qui a pris la troisième place derrière Abdoulaye Wade et Macky Sall. Rappelons que Moustapha Niasse avait annoncé sa « retraite » politique après le scrutin du dimanche dernier. Dans cet entretien (nous lui avons envoyé un protocole de questionnaire) Robert Sagna explique que « le choix de Niasse est personnel et pour des raisons qui lui sont propres ». Et pour lui, « la Présidentielle de 2012 n’est pas terminée, attendons de voir », dit-il.


Comment vous-analysez globalement les résultats provisoires du scrutin du dimanche 26 février dernier ?

Les résultats provisoires du Scrutin du dimanche, 26 février 2012 conduisent à prévoir un second tour entre le Président sortant Abdoulaye Wade et Macky Sall. Ce sont donc deux libéraux qui arrivent en tête. Les résultats montrent également que les Sénégalais accordent peu de chance aux candidatures indépendantes. Le Candidat de Bennoo Siggil senegaal, Moustapha Niasse, pointe en 3e position avec un net recul du candidat Ousmane Tanor Dieng du Parti Socialiste, alors que le P.S semblait retrouver sa vigueur après la défaite de son Candidat Abdou Diouf en 2000. Je pense que c’est le choix opéré en sortant de la grande Coalition Bennoo pour aller seul qui explique cette contre performance. On verra aux législatives, je crois, une meilleure performance du P.S.

Ces résultats étaient-ils prévisibles ?

Le succès de Macky Sall n’est pas surprenant. Quant au Candidat sortant, on ne voyait pas comment il pouvait gagner au 1er tour. Je trouve que le résultat qu’il a obtenu, reste dans la fourchette que le Parti démocratique sénégalais (Pds) a toujours eue ; ce grand ’’Club’’ qu’est le P.D.S ne pèse que par son Président Maître Abdoulaye Wade.

Wade vient en tête en Casamance, notamment dans la région de Ziguinchor et votre candidat, en troisième position derrière Macky Sall, avez-vous quelque chose à vous reprochez ?

Non, je n’ai rien à me reprocher. Mon candidat est sorti 3e de toutes les régions du pays avec 18%.

Pouvez-vous expliquer comment vous-avez perdu la région de Ziguinchor ?

Il n’y a pas d’explication ! C’est juste un constat que la région a choisi Wade comme en 2007.

Dans le Blouf, la défection de certains Pcr est-elle à l’origine des résultats de Moustapha Niasse qui se classe troisième derrière Macky Sall ?

Il s’agit de deux (02) Présidents de communauté rurale (Pcr) et leur départ au contraire, a suscité une colère chez les populations qui avaient décidé de ne pas les suivre. Mais, vous avez observé les manœuvres qui ont empêché plus de vingt (20) villages du Blouf de voter !

L’insécurité a-t-elle influé le vote dans le Blouf ?

Il n’y a même pas eu de vote sauf, dans trois (03) localités bien choisies ; une vraie mascarade !

Quel est à présent l’avenir politique de M. Robert Sagna, après l’annonce par Niasse de se retirer après la présidentielle du 26 février dernier ?

Mon avenir politique n’est pas lié à celui de Moustapha Niasse. Chacun a son parti. Nous sommes dans la Coalition Bennoo composée de plusieurs partis libres et indépendants non en fusion. Le choix de Niasse est personnel et pour des raisons qui lui sont propres. Et puis, la Présidentielle de 2012 n’est pas terminée, attendons de voir.

Répondre à cet article