Accueil du site > Sports > Omar Daf, dépité par le départ d’Amara Traoré "C’est dommage, il va falloir tout (...)

Omar Daf, dépité par le départ d’Amara Traoré "C’est dommage, il va falloir tout recommencer"

lundi 13 février 2012

S’il y a un joueur sénégalais, particulièrement, affecté par le départ d’Amara Traoré, c’est bien Omar Daf. Le défenseur des Lions, qui s’insurge contre le limogeage du désormais ex-patron de la tanière, donne ainsi raison à Mamadou Niang qui disait que le licenciement d’Amara allait casser le groupe. Une situation qu’il juge dommage, d’autant que le travail de reconstruction devra être recommencé.


Omar Daf en est dépité. Le limogeage d’Amara Traoré de la tête de l’équipe nationale du Sénégal, ne trouve pas l’adhésion du latéral des Lions, qui marque sa désapprobation. Le doyen de l’équipe nationale, (35 ans le 12 février prochain) est d’autant plus désarçonné par cette décision de la fédération Sénégalaise de Football, que trois défaites seulement (contre la Libye, la Guinée équatoriale et la Zambie) ont remis en cause, tout le travail abattu par Amara Traoré, auteur, selon lui, d’excellents résultats, au cours de ces deux années passées à la tête de la tanière qui a subitement sombré, à la plus prestigieuse des compétitions africaines."C’est dommage. Il a eu des résultats et avait redonné confiance à l’équipe. La sélection est restée invaincue, pendant quasiment, deux ans. Et là, trois matchs remettent tout en cause", estime le défenseur des Lions, qui croit dur comme fer, que cette cassure va tout chambouler, brisant ainsi, une dynamique qui avait été entamée sous de bons auspices. "Cela aurait été préférable de garder une certaine stabilité, de la continuité. Il va falloir encore reconstruire, toujours recommencer...", dira-t-il. Une réaction qui ne saurait surprendre, d’autant que Mamadou Niang, le capitaine des Lions, avait déjà annoncé la couleur, en donnant la position des joueurs, si jamais, Traoré venait à être limogé, pour ce flop à la Can. En effet, l’attaquant des Lions avait plaidé pour le maintien d’Amara Traoré, mettant en garde contre son éventuelle éviction de la tête des Lions qui serait, selon lui, source de déstabilisation, pour le groupe qui sera ainsi "cassé". Dès lors, son avenir avec l’équipe nationale, Daf n’en fait pas, pas pour le moment, une priorité. En tout cas, pas dans les mois qui viennent. "Ma priorité, c’est Brest et le maintien en Ligue 1. Je souhaite juste, que le football sénégalais se stabilise. Il en a besoin...", relativise-t-il. Amara Traoré n’a pas survécu à la piètre prestation des lions, en Coupe d’Afrique des nations (trois défaites, sur les scores de 2-1, contre la Libye, la Guinée équatoriale et la Zambie). Le sélectionneur des Lions de la Téranga a, en effet, été démis de ses fonctions, mardi dernier. Amadou Lamine MBAYE

Répondre à cet article