Accueil du site > Actualités > Pillage du parc auto de l’Etat Déjà 700 véhicules récupérés !

Pillage du parc auto de l’Etat Déjà 700 véhicules récupérés !

mercredi 2 mai 2012

Le constat est hallucinant. Quelques semaines seulement après le départ de Wade de la présidence de la République, l’inventaire du parc automobile du Palais a révélé que plus de 600 véhicules, dont la moitié est constituée de voitures neuves, avec zéro kilomètre au compteur », avaient été emportées par des pontes du régime libéral. Et le chiffre ne cessait de grossir depuis. Mais à la date du vendredi 27 avril dernier, l’Etat est parvenu à en récupérer 700. Pour le reste, il n’y a pas de souci à se faire. La traque suit son cours. Les différentes personnes, indument bénéficiaires des largesses libérales, ont toutes été identifiées.


nouï ! Après seulement quelques jours de travail, les pouvoirs publics sont déjà parvenus à récupérer 700 véhicules « empruntés », qui étaient encore entre les mains de libéraux et affidés. Une volonté des nouvelles autorités du pays de ne pas faire dans la dentelle et d’aller jusqu’au bout de leur mission.. Elles y ont mis les moyens, pour récupérer tous les véhicules de l’administration volés ou mis gracieusement à la disposition de ceux qui ne devraient pas en bénéficier et les résultats s’affichent déjà. « C’est auprès des chefs de villages, des préfets, des sous-préfets, des responsables que la pêche a été miraculeuse. C’est ainsi que depuis vendredi dernier, 700 voitures ont déjà été récupérées. Elles sont actuellement disponibles au niveau du Palais de la République. Et l’Etat va continuer la traque, afin de mettre la main sur tous les véhicules de l’administration, gracieusement offerts par l’ancien régime à des personnes qui n’avaient pas le droit d’en bénéficier. Dans le lot de véhicules volés, figurent plusieurs Berlines, « prêtées » à des pontes du régime (ministres avec portefeuille et surtout, ministres d’Etat auprès du Président), ou à des élus qui en avaient exprimé le besoin, en saisissant directement Me Wade. Sinon, c’était vers des établissements publics ou semi-publics dont les directeurs étaient dans les bonnes grâces du « Vieux » et vers des .autorités religieuses.

Les noms des « indélicats » sur le bureau de Macky Sall

Macky Sall aurait la liste complète de tous ces indélicats sur son bureau et serait disposé à aller jusqu’au bout de cette affaire, conformément aux vœux des sénégalais qui ne veulent plus être spoliés de leurs biens. Sékou Dianko DIATTA REWMI QUOTIDIEN

Répondre à cet article

9 Messages de forum