Accueil du site > Actualités > Politique : La banlieue supprime le Sénat

Politique : La banlieue supprime le Sénat

dimanche 19 août 2012

Dans la banlieue dakaroise, les réactions ne manquent pas sur le respect des conclusions des assises nationales. La question qui anime tous les débats porte surtout sur la suppression du Sénat. « Nous allons porter plainte devant le tribunal populaire contre ceux qui violent les conclusions des assises nationales », dira Ngaraf Mbaye.


« Un homme d’Etat a toujours la contrainte d’avoir dans l’esprit, des promesses qu’il a faites aux électeurs », déclare Babacar Mbaye Ngaraf, selon qui, les sénégalais n’ont pas besoin du Sénat et attendent de nos gouvernants qu’ils respectent les conclusions des assises nationales. Appelant les autorités à penser à l’intérêt des sénégalais et aux postes, ou à l’intérêt personnel, Ngaraf d’avertir que le peuple pourra investir la rue comme le 23 juin 2011, pour dire niet à tout forfait. « Il est incompréhensible de laisser les gens s’acharner sur Wade qui a beaucoup fait pour les sénégalais. Les autorités actuelles doivent faire preuve de bonne gouvernance et de respecter leurs promesses », dira-t-il, d’avis que rien n’est encore fait, après 5 mois à la tête du gouvernement. « Certaines personnalités du gouvernement de Macky doivent être à la hauteur car, il existe toujours une différence entre politiciens et hommes d’Etat. Aujourd’hui, les populations commencent à se rendre compte que certaines recommandations sont en train d’être bafouées », a-t-il précisé. Ngaraf, parlant de l’organisation syndicale dont il est membre, dira rendre grâce à Dieu de les avoir débarrassés des brebis galeuses. Avec la composition du nouveau bureau et la mise en place d’un secrétaire général, il est d’avis que la rupture a sonné. Sada Mbodj

Répondre à cet article