Accueil du site > Actualités > Pour la région de Kaolack Le Premier ministre annonce un budget de 255 (...)

Pour la région de Kaolack Le Premier ministre annonce un budget de 255 milliards de francs CFA

jeudi 14 juin 2012


Le Premier ministre Abdoul Mbaye a annoncé, mercredi à Kaolack (centre), que le gouvernement envisage de doter ladite région d’un budget de 255 milliards de francs CFA destinés à financer une cinquantaine de projets. ‘’Il est ressorti de notre réunion élargie aux autorités administratives, aux maires, au président du conseil régional et aux présidents de communauté rurale une série de recommandations portant sur un portefeuille de projets correspondant à un coût global de 255 milliards’’ de francs CFA, a dit M. Mbaye aux journalistes, après le conseil interministériel délocalisé dans la ville de Kaolack.

‘’Nous avons identifié […] les projets qui connaissent des difficultés et attendent d’être remis sur les rails [en vue] d’un taux d’exécution suffisant’’, a souligné le Premier ministre.

Des projets en cours d’exécution dans la région ont besoin de financements supplémentaires pour arriver à terme, a-t-il indiqué.

Le conseil interministériel délocalisé à Kaolack, après celui qu’a abrité la ville de Saint-Louis (nord) mercredi dernier, a permis de mettre ‘’en perspective’’ des projets intéressants pour l’avenir de la région de Kaolack, selon Abdoul Mbaye.

Tout le monde souhaite que la capitale du Saloum (Kaolack) retrouve son rayonnement d’antan, a-t-il souligné.

‘’Nous avons l’ambition de faire de sorte que Kaolack, ville carrefour, terre d’agriculture et ville de passage des marchandises en direction de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau et du Mali retrouve ses principales vocations qu’elle n’aurait dû jamais perdre’’, a ajouté M. Mbaye.

Le projet de port maritime est ‘’essentiel’’ et des études intéressantes sont menées pour le redynamiser, a-t-il indiqué, préconisant ‘’la mobilisation des énergies publiques comme privées pour donner au site des vocations et missions nouvelles’’.

Le Premier ministre a précisé que les projets énumérés lors du conseil interministériel touchent surtout à l’éducation, la santé et l’agriculture. Des investissements supplémentaires doivent aller à l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse. Il a aussi parlé de la construction d’une université dans la région.

‘’Kaolack peut devenir le grenier du Sénégal [si] des efforts supplémentaires [sont fournis] dans le monde rural, en termes de distribution de semences certifiées et de financements destinés aux agriculteurs’’, a-t-il affirmé.

Des 255 milliards de francs CFA annoncés, 51 milliards – soit le cinquième – devraient aller à la capitale régionale, selon Abdoul Mbaye. Il a cité l’assainissement, la voierie, les infrastructures sanitaires et sportives parmi les priorités de la ville de Kaolack. Aps

Répondre à cet article